Rafael Masó i Valentí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rafael Masó i Valentí
Image illustrative de l'article Rafael Masó i Valentí
Présentation
Naissance 6 août 1880
Girone
Décès 13 juillet 1935 (à 55 ans ans)
Girone
Mouvement(s) modernisme catalan, Noucentisme

Rafael Masó Valentí (1880-1935) a été l’un des plus éminents architectes catalans. du début du XXe siècle. Masó naît à Gérone, au sein d’une famille conservatrice, catholique, catalaniste et cultivée. L’atmosphère érudite favorisée par l’intérêt que son père porte à la littérature et aux arts, ainsi que l’amour pour sa ville natale et ses traditions, marquent très tôt la personnalité et le parcours du futur architecte. Admirateur d’Antoni Gaudí, il fréquente pendant ses études à Barcelone un groupe d’artistes et d’écrivains qui, peu après, vont fonder un mouvement divergent du Modernisme : le Noucentisme. L’attitude civique, le catalanisme et le caractère modernisateur et européiste que prône le Noucentisme amenèrent Masó à se distinguer également en qualité de poète, d’urbaniste, d’homme politique et de promoteur de l’art et de la littérature[1].

Casa Masó à Gérone

Biographie[modifier | modifier le code]

Masó habite la Casa Masó jusqu’en 1912, année où il épouse Esperança Bru. Il exercera toute sa vie à Gérone, raison pour laquelle la plupart de ses constructions se trouvent dans cette ville et ses alentours. À part des maisons, des villas et des immeubles d’appartements, il conçoit toutes sortes d’édifices, de l’établissement scolaire à l’hôpital en passant par l’usine et le magasin. Il aménage également fermes et bastides et restaure l’architecture médiévale. Ses œuvres les plus remarquables sont, à Gérone, la Farinera Teixidor (1910), la Casa Masó (1911) et le centre culturel Athenea (1912) ; la Casa Masramon à Olot (1913), la Casa Casas à Sant Feliu de Guíxols (1914) et la cité-jardin de S’Agaró (1923). Malheureusement, ses propositions ne plaisent pas toujours à ses clients et, assez fréquemment, restent à l’état de plans. De plus, après sa mort, plusieurs de ses œuvres seront démolies ou irrémédiablement modifiées.

Son œuvre se distingue par son identification totale avec les postulats noucentistes d’une modernité qui ne renonce pas au classicisme le plus austère, intégrant des formes, des couleurs et des matériaux de la culture locale, avec une présence prononcée des techniques artisanales. Très influencé par le mouvement Arts & Crafts anglais et la nouvelle architecture régionaliste allemande, Masó aspire à unir la tradition de l’architecture vernaculaire aux nouvelles idées qui se font jour sur la structure et l’ornementation des édifices, la décoration des intérieurs et la conception des meubles. Sa contribution sera décisive pour l’introduction en Catalogne de concepts modernes en matière de conception de logements, de réhabilitation de l’artisanat, de conservation du patrimoine historique et de promotion de la culture[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aragó Narcís-Jordi, Falgàs Jordi i Gil Rosa Maria, Casa Masó: vie et architecture noucentista, Gérone-Sant Lluís, Fondation Rafael Masó - Triangle Postals, 2012
  2. FALGÀS, Jordi, Bienvenue à Casa Masó, Gérone, Fondation Rafael Masó 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]