Raekwon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raekwon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Raekwon au Pitchfork Music Festival de 2010

Informations générales
Surnom The Chef
Ice Water Inc
Lou Diamonds
Lex Diamonds
Nom de naissance Corey Woods
Naissance 12 janvier 1970 (44 ans)
Staten Island, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap East Coast, rap hardcore, gangsta rap, rap politique
Années actives Depuis 1992
Labels Loud
Universal
Aftermath
Interscope
Ice H²0
EMI Records
Site officiel RaekwonTheChef.com

Raekwon, de son vrai nom Corey Woods, (12 janvier 1970 à Staten Island, New York – ), est un rappeur américain, membre du Wu-Tang Clan. En 1995, il lance sa carrière solo avec Only Built 4 Cuban Linx… considéré comme l'un des meilleurs albums de rap américain des années 1990.

Carrière[modifier | modifier le code]

Raekwon commence sa carrière musicale au début des années 1990 dans l'underground new yorkais. Dès 1993, il intègre le Wu-Tang Clan et participe à la quasi-totalité des chansons de l'album Enter the Wu-Tang (36 Chambers) (il est absent seulement sur les titres Method Man, Clan in da Front, Tearz et Wu-Tang Ain't Nothing Fuck With').

La même année, il sort le single Ice Cream, qu'il interprète avec Method Man, Ghostface Killah et Cappadonna. Ce single précède de deux ans l'album où il figurera, Only Built 4 Cuban Linx..., reconnu comme l'un des meilleurs albums solo des membres du Wu-Tang, qu'il réalise avec son ami Ghostface Killah. On y retrouve quelques perles comme Wu-Gambinos, Guillotine (Swordz), naturellement agrémentées par la présence de pratiquement tous les membres du Wu : GZA, Inspectah Deck... Il inclut un remix du célèbre Can It Be So Simple, sorti deux ans auparavant sur Enter the Wu-Tang (36 Chambers). Dans la plupart des titres de l'album, Raekwon s'adonne au storytelling, autrement dit il se place au fil des morceaux en narrateur d'histoires effleurant pour la plupart les thèmes du trafic de drogue et du crime organisé.

La même année, Raekwon participe aux projets solo du Wu, notamment les fameux Return to the 36 Chambers: The Dirty Version d'ODB (sur le titre Raw Hide), Liquid Swords de GZA (sur le titre Investigative Reports) et également Tical de Method Man (sur le titre Meth vs. Chef).

L'année suivante, il partage encore une fois le micro avec Cappadonna et Ghostface Killah sur l'album Ironman.

On retrouve Raekwon avec le Wu-Tang Clan en 1997 et 1999, respectivement sur les albums Wu-Tang Forever et The W. Au mois de novembre 1999, il sort son deuxième opus intitulé Immobilarity, moins bien accueilli malgré les titres phares Casablanca, Jury ou encore Live From New York. Toujours en 1999, il participe au second album de Ghostface, Supreme Clientele, acclamé par la critique.

The Chef participe en 2001 à Iron Flag. Encore une fois il est présent sur plusieurs pistes (Rules, Iron Flag, Radioactive...). Il participe ensuite au troisième album de Ghostface, Bulletproof Wallets.

En 2003, il sort The Lex Diamond Story. On retrouve sur ce projet le style qui fit le succès de son premier opus. Pourtant, cet album reçoit un accueil mitigé de la part des critiques et n'aura pas l'impact de ses prédécesseurs.

En 2004, il enregistre le titre De Park Hill à 91 Pise avec le rappeur français Ol Kainry, extrait de l'album Les Chemins de la dignité, dont le clip, tourné à New York, est signé J.G Biggs.

En 2006, il quitte Universal Records pour signer sur le label de Dr. Dre, Aftermath Entertainment. Il ne sortira finalement aucun album sous ce label.

Son quatrième album solo, Only Built 4 Cuban Linx... Pt. II sort en septembre 2009. L'album est, à l'instar de son devancier Only Built 4 Cuban Linx..., acclamé par la critique et les fans. Malgré leurs récents conflits, c'est bien RZA qui signe la production excécutive[1]. « J'étais obligé de revenir vers lui », a déclaré Raekwon au magazine Rap Mag. « Nous sommes des frères. Parfois il y a des prises de tête mais ça s'arrange toujours. » L'album rencontre un grand impact dans la communauté hip-hop. Suite à sa sortie, Raekwon se voit invité à participer à de nombreux projets, notamment aux côtés des rappeurs Lloyd Banks et Big Boi.

En 2010, il sort un album intitulé Wu-Massacre en collaboration avec deux autres membres du Wu-Tang, Method Man et Ghostface Killah.

Son cinquième album solo, Shaolin vs. Wu-Tang, initialement prévu comme un album du Wu-Tang, sort le 8 mars 2011. Il est, comme l'avait annoncé Raekwon, réalisé sans l'aide de RZA. Le rappeur a toutefois précisé qu'il ne s'agissait pas là d'une provocation envers son collègue. Pour cet opus, Raekwon s'offre des collaborations beaucoup plus variées qu'à l'accoutumée, on retrouve notamment la chanteuse R&B Estelle et le rappeur de Miami Rick Ross. Les producteurs sont, entre autres, The Alchemist, DJ Khalil, Mathematics et Evidence. L'album accroche la douzième place des charts américains, et la seconde des charts rap, avec 29 000 copies vendues la semaine de sa sortie[2]. Dans la foulée, il annonce la sortie d'un autre album solo, Only Built 4 Cuban Linx... Pt. III, qui pourrait sortir fin 2011[3].

La possibilité d'un éventuel album commun avec le rappeur Eminem a été évoquée par les deux Mcs mais la question reste en suspens[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Only Built 4 The Streets
  • 2006 : Hero Only
  • 2006 : R.A.G.U. (Rae and Ghost Unit)
  • 2007 : The Vatican Mixtape Vol. 1
  • 2007 : The Vatican Mixtape Vol. 2: The DaVinci Code
  • 2007 : The Vatican Mixtape Vol. 3: House Of Wax
  • 2008 : R.A.G.U. Vol. 2 (Raekwon and Ghostface United Pt. 2)
  • 2009 : Blood On Chefs Apron
  • 2009 : Staten Go Hard
  • 2009 : Coke Up In Da Dollar Bill
  • 2009 : Cuban Revolution
  • 2010 : The Vatican Mixtape Vol. 4
  • 2010 : Cocainism 2
  • 2012 : Unexpected Victory
  • 2013 : Lost Jewlry

En collaboration[modifier | modifier le code]

Avec Method Man et Ghostface Killah[modifier | modifier le code]

Avec le Wu-Tang Clan[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Heaven & Hell (featuring Ghostface Killah) sur l'album Only Built 4 Cuban Linx... et sur la bande originale du film Fresh
  • 1995 : Incarcerated Scarfaces / Ice Cream (featuring Ghostface Killah, Method Man & Cappadonna) sur l'album Only Built 4 Cuban Linx...
  • 1995 : Glaciers of Ice (featuring Ghostface Killah, Masta Killa & Blue Raspberry) / Criminology (featuring Ghostface Killah) sur l'album Only Built 4 Cuban Linx...
  • 1999 : Live From New York sur l'album Immobilarity
  • 2003 : Smith Bros. sur l'album The Lex Diamond Story
  • 2004 : The Hood (featuring Tiffany Villarreal) sur l'album The Lex Diamond Story
  • 2006 : Rap Killers (featuring Mink). Clip réalisé par J.G Biggs
  • 2009 : New Wu (featuring Ghostface Killah & Method Man) sur l'album Only Built 4 Cuban Linx... Pt. II
  • 2009 : House of Flying Daggers (featuring GZA, Method Man, Inspectah Deck & Ghostface Killah) sur l'album Only Built 4 Cuban Linx... Pt. II
  • 2009 : Catalina (featuring Lyfe Jennings) sur l'album Only Built 4 Cuban Linx... Pt. II
  • 2010 : Butter Knives sur l'album Shaolin vs. Wu-Tang
  • 2010 : Shaolin vs. Wu-Tang sur l'album Shaolin vs. Wu-Tang
  • 2011 : Rock N Roll (featuring Jim Jones, Ghostface Killah & Kobe) sur l'album Shaolin vs. Wu-Tang
  • 2011 : Molasses(featuring Rick Ross & Ghostface Killah) sur l'album Shaolin vs. Wu-Tang

En collaboration[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Firewater (Fat Joe featuring Big Pun, Raekwon & Armaggedon) sur l'album Endangered Species
  • 1998 : Wu-Tang Cream Team Line Up (Funkmaster Flex featuring Raekwon, The Harlem Hoodz, Inspectah Deck, Method Man & Killa Sin) sur la mixtape The Mix Tape, Vol. 3: 60 Minutes of Funk, The Final Chapter
  • 1998 : Skew It on the Bar-B (OutKast featuring Raekwon) sur l'album Aquemini
  • 1999 : Rap Life (Tash featuring Raekwon) sur l'album Rap Life
  • 2000 : Apollo Kids (Ghostface Killah featuring Raekwon) sur l'album Supreme Clientele
  • 2001 : Never Be the Same Again (Ghostface Killah featuring Carl Thomas & Raekwon) sur l'album Bulletproof Wallets
  • 2004 : What's Fuckin' Wit Us (Chops featuring Raekwon) sur l'album Virtuosity
  • 2008 : Royal Flush (Big Boi featuring André 3000 & Raekwon)

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

2010 : Time Will Tell (de Styles P. & DJ Green Lantern sur l'album The Green Ghost Project)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]