Radula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La radula est une sorte de langue constituée d'une lame basale munie de nombreuses dents chitineuses, formant une râpe, que l'on trouve dans la cavité buccale des mollusques (sauf les lamellibranches). La forme et la disposition des dents sont suffisamment spécifiques pour servir à l'identification de l'espèce. Les dents qui s'usent à l'avant sont remplacées par de nouvelles dents à l'arrière de la radula (fonctionnement en tapis roulant).

Au-delà de l'intérêt taxonomique, l'observation radulaire permet de reconnaître le type de nutrition du gastéropode. Quatre grand types peuvent être définis les radulas rhipidoglosses et les docoglosses associé aux brouteurs archéogastérodes, les tainioglosse associé aux mésogastéropodes, les rachiglosses et les toxoglosses associé au type prédateur néogastéropodes.

La radula fonctionne en faisant des mouvements de va et vient grâce aux muscles qui s'attachent à l'odontophore, sorte de plaque rigide qui supporte la radula.

Chez les espèces venimeuses comme les cônes (Gastéropodes) une dent de la radula, longue et creuse est associée à une glande à venin neurotoxique.