Radiotélétype

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le radiotélétype ou RTTY est un système de télécommunications dans lequel deux téléscripteurs (également appelés télétypes) communiquent par une liaison radio.

Machine de radiotélétype Siemens T52, datant de la Seconde Guerre mondiale.

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le RTTY utilise de nombreux modes de modulation, parmi lesquelles la modulation de fréquence discrète est la plus répandue.

Les caractères sont généralement codés sur 5 bits, selon le code Baudot, aussi appelé code CCITT n°2. Ce code est utilisé de façon asynchrone, avec des bits de start et de stop. Certains systèmes utilisent des codes CCITT n°2 sur 6 bits. Les systèmes modernes fonctionnent sur 7 ou 8 bits.

Par rapport aux modes de communication numériques modernes, le RTTY est extrêmement lent. Le débit typique d'une communication en RTTY est de 45 bauds, soit approximativement 60 mots par minute.

Cependant, la combinaison entre un bas débit et une modulation robuste font du RTTY une méthode de communication très résistante à la plupart des formes d'interférences radio. En ce sens, le RTTY n'est devancé que par le morse.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Les principaux utilisateurs du RTTY sont les personnes qui ont besoin de liaisons robustes en ondes courtes :

Systèmes de transmission de données[modifier | modifier le code]

  • Sailmail, un système commercial de courrier en ondes courtes
  • SITOR, une variante du RTTY avec correction d'erreur
  • PACTOR, une variante de SITOR, basé sur la notion de paquet
  • Hellschreiber, un hybride entre le fax et le RTTY
  • ACARS, utilisé par l'aviation commerciale (par paquets)
  • Navtex, utilisé en navigation maritime
  • PSK31 et PSK63
  • CLOVER2000
  • Q15X25, un système par paquets créé par des radioamateurs
  • catégorie MFSK (multi-fréquences ou polytons), qui regroupe les transmissions de données utilisant plus de deux fréquences :


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence aux dispositions du règlement des radiocommunications RR5.110 ; AP 15, Tableau 15-1
  2. Convention et Règlements administratifs de l'Union internationale des télécommunications. ARTICLE S32 et ARTICLE S33 Procédures d'exploitation pour les communications de détresse et de sécurité dans le Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM).
  3. Informations météorologiques SYNOP et SHIP

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Palettes[modifier | modifier le code]