RADARSAT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Radarsat)
Aller à : navigation, rechercher
Satellite RADARSAT-1

RADARSAT désigne deux satellites lancés pour l'Agence spatiale canadienne. RADARSAT International (RSI) est également le nom d'une société canadienne[1], fondée en 1989, pour la commercialisation des produits issus de RADARSAT-1.

RADARSAT International (RSI)[modifier | modifier le code]

Créée par un consortium en 1989 pour commercialiser les données de RADARSAT-1, elle fut totalement acquise par MacDonald Dettwiler (MDA) en 1999. Elle opère aujourd'hui sous le nom MDA Geospatial Services Inc. (MDA GSI)[2]. Elle commercialise des produits provenant de plusieurs satellites d'observation de la Terre (RADARSAT, Alos, ENVISAT, ERS, Ikonos, Landsat, QuickBird) et ses premiers clients sont les forces armées et les services de renseignement canadiens[3].

RADARSAT-1[modifier | modifier le code]

RADARSAT-1 a été lancé le 4 novembre 1995 de la base de Vandenberg par une fusée Delta II. Radarsat-1 a été actif jusqu'au 29 mars 2013, après avoir été victime d'une anomalie technique. Il a été actif pendant 17 ans, soit 12 ans de plus que prévu lors de son lancement[4].

Il a été placé sur une orbite héliosynchrone 6h/18h à environ 800 kilomètres d'altitude avec une inclinaison de 98,6° qu'il parcourt en une centaine de minutes avec une répétitivité de 24 jours. Pesant 2 750 kilogrammes au lancement, ses panneaux solaires lui fournissent 2,5 kilowatts. Il est équipé d'un radar à synthèse d'ouverture utilisant une fréquence de 5,3 GHz qui offre une résolution maximale de 8 mètres[5].

RADARSAT-2[modifier | modifier le code]

RADARSAT-2 a été lancé le 14 décembre 2007 du cosmodrome de Baïkonour par une fusée Soyuz-FG/Fregat. Il a été placé sur la même orbite que RADARSAT-1 qu'il suit à 50 minutes d’intervalle. Il s'agit d'une version améliorée de RADARSAT-1. Il peut émettre en polarisation horizontale ou verticale et sa résolution atteint 3 mètres[6]. Il est spécialisé dans l'observation des pôles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.rsi.ca
  2. (en) http://gs.mdacorporation.com
  3. « La NGA n'achète pas allemand », Intelligence On Line (consulté le 14 septembre 2011)
  4. « RRADARSAT-1 : Dix-sept années de francs succès technologiques », Agence spatiale canadienne (consulté le 13 août 2014)
  5. (en) « RADARSAT-1 », Agence spatiale canadienne (consulté le 14 juin 2009)
  6. (en) « RADARSAT-2 », Agence spatiale canadienne (consulté le 14 juin 2009)