Radamisto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Radamisto
Image décrite ci-après

Nbre d'actes 3
Musique Georg Friedrich Haendel
Livret Nicolas Haym
Langue
originale
italien
Sources
littéraires
L'amor tirannico, o Zenobia de Domenico Lalli et Zenobia de Matteo Noris
Dates de
composition
1720
Création
King's Theatre de Londres
Personnages

Radamisto (HWV 12a/12b) est un opéra en italien en trois actes de Georg Friedrich Haendel sur un livret de Nicola Francesco Haym, d'après L'amor tirannico, o Zenobia de Domenico Lalli et Zenobia de Matteo Noris. C'est le premier opéra de Haendel représenté à la Royal Academy of Music.

Historique des représentations[modifier | modifier le code]

La première de l'opéra eut lieu au King's Theatre de Londres le 27 avril 1720, avec un grand succès, et fut suivie de 10 représentations. Une version révisée avec d'autres chanteurs a été créée le 28 décembre 1720. Une dernière version fut représentée en 1728. Elle fut a également été donnée à Hambourg. La première reprise moderne est une production à Göttingen, le 27 juin 1927.

La première production aux États-Unis, dans une version de concert, a eu lieu le 16 février 1980 à Washington, et la première mise en scène complète a été présentée au Mannes College de New York le 10 janvier 1992[1]. L'opéra est rarement représenté de nos jours. Citons la production du Festival de Göttingen, donnée en 1993 à Zurich, et dirigée par Nicholas McGegan et enregistrée par Harmonia Mundi. L'Opéra McGill à Montréal a présenté la version de 1720 en mai 2006 et le Santa Fe Opera l'a monté avec le contre-ténor David Daniels dans le cadre de sa saison 2008.

Argument[modifier | modifier le code]

Lieu : Arménie
Époque : 53 A.D.


L'opéra comporte de nombreux numéros avec récitatifs. Il est basé sur les Annales de Tacite.

Les heureux mariés Radamisto et Zénobie sont assiégés par Tiridate, roi d'Arménie. Celui-ci tente de capturer Zénobie dont il est amoureux, en dépit de son mariage avec la fidèle Polissena. L' «amour tyrannique» qui consomme Tiridate finalement cède et il retrouve Polissena, tandis que Radamisto et Zénobie se retrouvent dans les bras l'un de l'autre[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôles Voix Création,
27 avril 1720
Version revue I
Première,
28 décembre 1720
Version revue II
Première,
1728
Radamisto,
fils de Farasmane
soprano /
alto castrat
Margherita
Durastanti
Senesino Senesino
Zenobia,
sa femme
alto / soprano /
mezzo-soprano
Anastasia
Robinson
Margherita
Durastanti
Faustina Bordoni
Tiridate,
Roi d'Arménie
tenor / basse Alexander
Gordon
Giuseppe Maria
Boschi
Giuseppe Maria
Boschi
Polissena, sa femme,
fille de Farasmane
soprano Ann Turner
Robinson
Maddalena Salvai Francesca Cuzzoni
Farasmane,
Roi de Thrace
basse Lagarde Lagarde Giovanni Battista
Palmerini
Tigrane,
Prince du Pont
soprano /
soprano castrat /
alto castrat
Caterina
Galerati
Matteo Berselli Antonio Baldi
Fraarte,
frère de Tiridate
soprano castrat /
soprano
Benedetto
Baldassari
Caterina
Galerati
(rôle supprimé)

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Il complesso barocco sous la direction d'Alan Curtis avec Carlo Lepore (basse), Joyce DiDonato (mezzo-soprano), Maite Beaumont (mezzo-soprano) : Virgin 7243 5 45673 2 2
  • Freiburgere Barocksolisten, sous la direction de Nicholas McGegan (clavecin) avec Ralf Popken (contre-ténor), Nicolas Cavallier (basse), Juliana Gondek (soprano), Lisa Saffer (soprano), Michael Dean (basse), Dana Hanchard (soprano), Monika Frimmer (soprano); Harmonia Mundi (1993).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Holden, Amanda (ed), The New Penguin Opera Guide, New York: Penguin Puttnam, 2001 ISBN 0 140 51475 9
  2. "Handel, With Care", Crescendo, Spring 2008, une publication du Santa Fe Opera.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]