Rachele Guidi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rachele Guidi, née le 11 avril 1890 à Predappio en Romagne alors dans le Royaume d'Italie et morte le 30 octobre 1979 à Forlì en Italie, était la compagne et l'épouse officielle de Benito Mussolini.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rachele Guidi est la fille de Agostino Guidi et de son épouse Anna Lombardi. Elle est issue d'une famille de paysans du nord de l'Italie et fait sa première rencontre avec Benito Mussolini, également natif de Predappio, à l'école élémentaire de leur village natal qu'ils fréquentent tous les deux. Sa famille part ensuite pour Forlì où elle entre au service d'une riche famille bourgeoise.

En 1909, Benito Mussolini demande Rachele Guidi en mariage à ses parents sans que cela se fasse. En 1910, naît le premier enfant du couple, Edda, alors que Mussolini entretient une relation amoureuse avec Ida Dalser, dont il aura un fils, Benito Albino, né le 11 novembre 1915.

Durant la Première Guerre mondiale, alors que Mussolini est blessé et qu'il séjourne à l'hôpital de Treviglio en Lombardie, il décide d'épouser civilement Rachele Guidi le 17 décembre 1915 et confirmera un engagement religieux en 1925 après son accession au pouvoir. Le couple aura au total cinq enfants :

Rachele Guidi sera l'épouse fidèle et modèle de son mari qui toutefois continue de vivre des relations amoureuses parallèles. Elle n'est pas présente aux côtés de Mussolini lors de son arrestation par les partisans italiens le 28 avril 1945. Le Duce sera exécuté en compagnie de sa maîtresse Clara Petacci. Rachele Guidi trouve refuge en Suisse après la guerre avant d'être arrêtée et livrée aux Américains qui la relâchent après plusieurs mois de détention et l'assignent à résidence à Ischia jusqu'en 1957. Elle finit le reste de sa vie comme restauratrice à Forlì où elle meurt en 1979.

Œuvre écrite[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]