Racetrack Playa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 40′ 53″ N 117° 33′ 46″ O / 36.68139, -117.56278

Image satellite de Racetrack Playa.

Racetrack Playa est un lac asséché de manière saisonnière (playa) des États-Unis situé au nord des Panamint Mountains, dans le parc national de la vallée de la Mort, en Californie d'une longueur de 3,5 km. Cet endroit est connu pour ses rochers mobiles qui se déplacent à sa surface pour des raisons qui sont resté mystérieuses jusqu'en 2014.

Une émise par des physiciens lors d'une étude sur site en 1995 serait que ces rochers sont poussés par le vent (des pointes à 145 km/h ont été enregistrées en hiver) associé à la quasi absence de couche limite (inférieures à 5 cm) du fait de l'absence de végétation et de relief.

Finalement, une expérience mené de 2011 à 2014 montrent l’existence en hiver d'un lac gelé recouvrant environ un tiers du site. Les couches de glace ont alors glissé vers les morceaux de roche, se cassant le plus souvent mais les déplaçant aussi progressivement[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le mystère des pierres qui se déplacent "toutes seules" dans la Vallée de la mort enfin éclairci », sur Atlantico,‎ 30 août 2014 (consulté le 30 août 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :