Races de The Elder Scrolls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le monde de The Elder Scrolls est habité par de nombreuses races humanoïdes douées d'intelligence. On en distingue trois types: les Mers (descendants des Ehlnofeys, la race pure) les Humains (les Mens, descendants des Ehlnofex, la race moins pure) et les Hommes-Bêtes (issus de plusieurs origines)

Mers[modifier | modifier le code]

Dans le monde de The Elder Scrolls, Mer est le nom générique donné aux elfes.

Hauts Elfes ou Altmers[modifier | modifier le code]

Originaires de l'Archipel de l'Automne (souvent appelé Alinor par ses habitants), les Hauts Elfes sont les plus doués (et les plus grands) de tous les peuples de Tamriel dans les arts mystiques. Ils sont cependant assez vulnérables à la magie.

Les Hauts Elfes sont souvent peu appréciés par les autres races du fait de leur arrogance et de leur sentiment de supériorité envers ce qu'ils appellent les "races inférieures".

Elfes des Bois ou Bosmers[modifier | modifier le code]

Les Elfes des bois (ou Bosmers en langue elfe) sont le clan elfique de Val-Boisé qui préfèrent une existence simple, en harmonie avec la terre et les animaux.

Ils mênent une vie moins noble que leurs cousins Dunmers ou Altmers. La cause de cette vie simple est partiellement liée au pacte vert, pacte qui leur interdit de faire du tort à une plante.

Le peuple des forêts occidentales de Val-Boisé est habile et rapide, ce qui en fait d'excellents éclaireurs et d'astucieux voleurs. Il n'y a pas de meilleurs archers dans tout Tamriel. Leur pouvoir de commander aux créatures est bien connu.

Elfes Noirs ou Dunmers[modifier | modifier le code]

Les Elfes Noirs (ou Dunmers en langue elfe) sont originaires de Morrowind. Ils vénèrent principalement Azura, Boéthia et Méphala, les trois "bons daedras" selon leurs ancêtres les Chimers qui ont donnés leurs enseignements a leur société dont les structures, telles que les Grandes Maisons ou la Morag Tong, ont perduré jusque dans la société dunmer sous le Tribunal. .

Ils sont célèbres pour leur maîtrise du sabre, de l'arc et de la magie de destruction. Ils résistent au feu et sont capables d'invoquer la puissance de leurs ancêtres pour améliorer leur capacité à esquiver.

Maormers[modifier | modifier le code]

Les Maormers ("Peuple tropical" en langue elfe) sont une branche marginale d'Elfes.

En effet, lors de la destruction d'Aldmeris, les Elfes tropicaux ont cherché refuge sur l'île méridionale de Pyandonea, alors que leurs frères rejoignaient le continent de Tamriel.

Les Elfes tropicaux ont pour particularité de pouvoir changer de couleur, tels des caméléons. Ils savent aussi monter les serpents de mer, et s'en servir pour se déplacer ou combattre.

Dwemers[modifier | modifier le code]

Les Dwemers sont une race d'Elfes disparue depuis très longtemps, mais ils sont encore présents dans la civilisation actuelle de par leurs édifices et trouvailles technologiques, qui accusent de longues années d'abandon.

Ils sont souvent nommés à tort Nains à cause d'une erreur de traduction du terme Dwemer signifiant « petit peuple ». La légende veut que ce nom leur ait été donné par une race de géants vivant en Tamriel, alors qu'ils étaient en fait légèrement plus grands que les humains.

De nombreux endroits de l'île de Vvardenfell conservent encore la marque du peuple disparu : balistes titanesques, statues de pierre démesurées et bâtiments immenses parsèment les terres. Les Dwemers, très doués en mécanique, sont les inventeurs des nombreuses machines à vapeur, d'ampoules à incandescence, etc. Ils ont beaucoup fait progresser la civilisation de par leur ingéniosité.

À l'époque où se déroule l'action de Morrowind, il reste un seul Nain vivant sur l'île de Vvardenfell : il se trouve au pestarium de Divayth Fyr, et il est doté de pattes métalliques ressemblant à des pattes d'araignées. Selon lui, les Dwemers ont été envoyés dans une autre dimension alors que Kagrenac, leur chef, tentait de créer un nouveau dieu qui l'aurait rendu tout-puissant et lui aurait permis de battre les Dunmers, ses pires ennemis. Pour ce faire, il se servit d'outils magiques qu'il avait forgés : la dague Lamentation et le marteau Broyeur, mais quelque chose ne marcha pas et lui et les siens disparurent de la surface de Tamriel.

Elfes des Neiges ou Falmers[modifier | modifier le code]

Les Elfes des neiges seraient des Dunmers ayant migré il y a des siècles vers les terres gelées de Solstheim et Bordeciel, mais leur existence tient surtout de la légende. Ils sont parfois assimilés aux Rieklins, sortes de gobelins à la peau bleutée vivant à Solstheim. L'histoire d'Aevar Chantepierre, héros ayant vécu à Solstheim, y fait allusion, les décrivant comme étant maléfiques et sournois. Selon certaines légendes nordiques, les Elfes des Neiges auraient été les ennemis des Nordiques de Solstheim. Après des luttes incessantes, les Nordiques finirent par l'emporter sur les Elfes, contraignants ceux-ci à la fuite. Ils se réfugièrent dans les profondeurs glacées de Bordeciel et se transformèrent petit à petit en vils Falmers.

Dans Skyrim, on apprend que pendant leurs fuites dans les profondeurs, les Elfes des Neiges ont été accueillis par les Dwemers, puis réduit en esclavage. Pour que les Elfes des Neiges ne se révoltent pas et ainsi assurer une total soumission de leur descendance, les Dwemers obligeaient ces derniers à se nourrir exclusivement de champignons vénéneux poussant dans les profondeurs, ce qui les rendis totalement aveugles, faibles et difformes. D'après certains livres, leur apparence serait due à une "évolution" de la race provoqué par l'absence de lumière ainsi qu'à l’empoissonnement constant des champignons. Depuis la chute des Dwemers, les Falmers ainsi "libres", s’agrandissent chaque jour peu à peu, attendant leur heure pour finalement se venger de tout le mal qu'ils ont subi… en ruminant leur haine contre toutes les autres races. Ils élèvent des chaurus, et fabriquent leur armes avec leur chitine.

Il n'existe que deux Elfes des Neiges qui ne soient pas corrompus: les frères Gélébor et Vyrthur. On raconte qu'ils vivraient en Bordeciel, dans un lieu appelé le "Val Oublié". Dans la quête du DLC Dawnguard de Skyrim, le joueur doit éliminer Vyrthur, ce dernier étant devenu alors un vampire.

Orques ou Orsimer[modifier | modifier le code]

Les Orques sont un peuple fier vivant dans les monts de Whrothgarian, dans une petite enclave nommée Orsinium dans la province de Hauteroche. Ils sont imposants physiquement et sont de très bons guerriers, maniant la hache d'arme et le marteau de guerre avec une dextérité surprenante, ce sont des guerriers acharnés. Ils sont parfois craints par les autres races qui les traitent comme des barbares, mais ils sont en fait loyaux et justes, en témoigne l'égalité des sexes qu'ils manifestent et défendent ainsi que leur présence au sein de la Légion Impériale.

Les orques ont été intégrés à l'empire seulement depuis les événements de Daggerfall et le Voile de l'Ouest, où Gortwog, le roi des Orques, a utilisé le Numidium pour fonder Orsinium et créer une terre d'accueil pour son peuple. Ainsi, les Orques ne sont présents comme race jouable que depuis Morrowind.

Humains[modifier | modifier le code]

Impériaux[modifier | modifier le code]

Les Impériaux sont les humains qui peuplent la province impériale de Cyrodiil, et qui ont conquis Tamriel. Bien que physiquement plus faibles et plus petits que d'autres races, les Impériaux sont considérés comme les meilleurs soldats de rang et leur troupes en armures lourdes sont parmi les meilleures de Tamriel.

Les Impériaux sont aussi de très habiles commerçants et diplomates ce qui leur a permis de conquérir tout Tamriel politiquement. Ils sont l'équivalent de la civilisation romaine.

Rougegardes[modifier | modifier le code]

Les Rougegardes sont des hommes forts, agiles et naturellement doués pour tous les types d'armes, ce qui fait d'eux une des meilleures races guerrières de Tamriel. Ils ont la peau sombre. Ils vivent dans la province de Lenclume.

Leur indépendance d'esprit fait d'eux un peuple considéré comme fier et libre malgré la colonisation cyrodiléenne. Cet aspect de leur personnalité les rend aussi plus efficaces en tant qu'éclaireur, aventurier ou mercenaire plutôt qu'engagé.

Nordiques[modifier | modifier le code]

Les Nordiques sont les descendants d'Ysgramor et de ses 500 guerriers, qui ont débarqué d'Atmora et combattu les elfes, qui à cette période de l'histoire, gouvernaient Tamriel, fondant ainsi la première colonie humaine sur le continent de Tamriel. Ainsi, Bordeciel est le plus vieil établissement humain en Tamriel, ce qui fait des Nordiques la plus ancienne race humaine sur ce continent. Même ces derniers siècles, de nombreux humains parmi les plus influents sont nordiques. Parmi eux, Tiber Septim, qui fonda son Empire en Cyrodiil.

Les citoyens de Bordeciel sont de grands guerriers aux cheveux blonds. Ils sont qualifiés de "barbares" par les autres races car ils sont très agressifs pendant les combats. C'est la deuxième race dîte "barbare" après les Orcs. Forts et entêtés, voire téméraires, les Nordiques sont aussi connus pour leur résistance au froid, même d’origine thaumaturgique. La violence fait partie du quotidien des Nordiques ; ils sont d’ailleurs tous rompus à la plupart des armes et techniques de combat, participent gaiement aux guerres, et mènent bataille avec une férocité fanatique qui traumatise et épouvante leurs adversaires.

En 4E 201, les Nordiques se révoltent contre l'Empire, suite au Traité de L'Or Blanc, qui interdit le culte de Talos, ce dernier n'ayant pas sa place dans le panthéon elfique. La rébellion est menée par Ulfric Sombrage, le Jarl de Vendeaume. Ses soldats se font appeler les Sombrages.

Brétons[modifier | modifier le code]

Les Brétons vivent dans la province de Hauteroche et sont doués pour tout ce qui concerne la magie et le surnaturel. Ils font partie des races les plus intelligentes sur Nirn. En outre, de nombreux grands mages sont originaires de leur province de Hauteroche. Ils possèdent une faculté de résistance naturelle à la magie.

Races bestiales[modifier | modifier le code]

Les races dites animales sont les deux races natives de Tamriel, les Mers et les Humains ayant plus tard conquis le continent et les ayant remplacées comme races dominantes.

Khajiits[modifier | modifier le code]

Les Khajiits sont une race féline humanoïde, natifs de la province d'Elsweyr. Ils seraient issus d'une expérience des Elfes, c'est pour cette raison qu'une majorité des Khajiits est du coté du Domaine Aldmeri. Intelligents, prestes et souples, ils font d'excellents voleurs en raison de leur agilité naturelle et de leurs dons acrobatiques sans pareil. Tous les Khajiits sont nyctalopes. Leur apparence est très variable et dépend des phases des lunes à leur naissance. On dénombre un peu moins d'une vingtaine d'espèces ; certains ressemblent presque à des Elfes tandis que les Senche-Raths ont une apparence de tigre et les Cathay-Raths sont proches du jaguar. En Morrowind et en Cyrodiil, les plus communs sont les Suthay-Raths, agiles et à la peau fine, de par la préférence des esclavagistes pour cette espèce. Les Khajiits sont tristement connus pour leur fabrication de sucrelune, qui peut être raffiné pour créer du skooma, une drogue très courue.

Argoniens[modifier | modifier le code]

Les Argoniens sont une race reptilienne humanoïde, natifs de la province des Marais Noirs, connus pour leur intelligence et leur discrétion. De nombreux Argoniens sont mages ou voleurs, et ceux nés sous le signe de l'Ombre forment même une secte d'assassins. Ils sont aussi connus pour leur aisance aquatique et leur résistance parfaite au poison et aux maladies. Comme pour les Khajiits, il existe de nombreuses espèces d'Argoniens, même si la plupart préfèrent rester dans leur province et sont méconnues en Tamriel.