Raboteuse (bois)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raboteuse.

Une raboteuse est une machine-outil des métiers du bois. Elle sert à amener une pièce de bois à l'épaisseur et à la largeur désirées par enlèvements successifs de matière.

La raboteuse fait des surfaces parallèles aux « surfaces de références SR1 » et « SR2 », qui sont les surfaces dégauchies précédemment à la dégauchisseuse.

Chaque passe doit être réglée pour enlever au maximum trois millimètres. Il faut d'abord raboter la largeur et ensuite l'épaisseur.

Composition[modifier | modifier le code]

La raboteuse est composée de :

  • Un bâti, le plus massif possible pour amortir les vibrations générées par les vitesses de rotation élevées des outils, de 4 000 à 8 000 tr/min.
  • Un ou plusieurs axes de coupe avec généralement chacun munis de deux ou quatre couteaux. Certains outils industriels sont munis jusqu'à douze couteaux, dans le but d'améliorer l'état de surface.
  • Des presseurs au droit de chaque outil pour bien maintenir le bois contre les guides. Leur rôle est primordial pour garantir la cote réalisée et l'absence d'onde et de vibrations sur la surface rabotée.
  • Des galets d'entraînement qui font circuler le bois sur la table, de quatre à trente m/min selon les cas. Certains industriels de l'ameublement, parquets, portes ou fenêtres... sont bien au-delà. Crantés en amont des outils de coupe, ces galets sont lisses en aval, de manière à ne pas marquer le bois qui vient d'être raboté.
  • La table d'entrainement, réglable en hauteur et fixée au bâti, munie de guides sur toute sa longueur. C'est la référence de la machine.

On distingue trois grands types de raboteuses :

  • La petite « universelle » de l'artisan où sont privilégiées la flexibilité et la compacité (ateliers de dimensions modestes).
  • La raboteuse industrielle où est privilégiée la vitesse d'entrainement du bois et donc la capacité de production.
  • Les profileuses moulurières munies jusqu'à huit outils ou plus pour réaliser des pièces de profils complexes.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le menuisier présente la pièce de bois ; elle est entraînée de manière mécanique entre la table et l'outil de coupe, puis elle est amenée vers la sortie de la machine par des rouleaux lisses afin de ne pas marquer la pièce[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les raboteuses industrielles