Rabais britannique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le rabais britannique est le nom donné à un rabais sur la contribution du Royaume-Uni au budget européen. Il est aussi parfois surnommé « chèque britannique ».

Historique[modifier | modifier le code]

Le rabais a été négocié par le premier ministre britannique Margaret Thatcher lors du Conseil européen de Fontainebleau à l'été 1984[1]. La justification de ce rabais était qu'une grande proportion du budget européen (à l'époque 80 %, 42 % pour la période 2007-2013) est dépensé pour la Politique agricole commune, qui bénéficie beaucoup moins au Royaume-Uni qu'à d'autres pays, puisque son secteur agricole est relativement limité en proportion de son produit intérieur brut.

Le rabais représente environ deux tiers de l'excédent de la contribution britannique par rapport aux dépenses de l'Union européenne à destination du Royaume-Uni. En 2005, le rabais est de 3 milliards £ (GBP) par an, en dépit du fait que le RU a autant de représentants que la France et que l'Italie (72 députés européens).

Références[modifier | modifier le code]