Raïs M'Bolhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raïs M'Bolhi
Raïs M'Bolhi.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : États-Unis Philadelphia Union
Numéro 92
Biographie
Nom Raïs Ouahab M'Bolhi
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérie
Drapeau de la France France
Nat. sportive Drapeau de l'Algérie Algérie
Naissance 25 avril 1986 (28 ans)
Lieu Paris, France
Taille 1,88 m (6 2)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1995-2002 Drapeau : France RC Paris
2002-2006 Drapeau : France Olympique de Marseille
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2006 Drapeau : Écosse Heart of Midlothian 00 0(0)
2006-2007 Drapeau : Grèce Ethnikos Piraeus 05 0(0)
2007-2008 Drapeau : Grèce Panetolikós FC 08 0(0)
2008-2009 Drapeau : Japon FC Ryūkyū 22 0(0)
2009-2010 Drapeau : Bulgarie Slavia Sofia 29 0(0)
2010 Drapeau : Bulgarie CSKA Sofia 15 0(0)
2010-2013 Drapeau : Russie Krylia Sovetov Samara 17 0(0)
2011-2012 Drapeau : Bulgarie CSKA Sofia 17 0(0)
2013 Drapeau : France GFC Ajaccio 12 0(0)
2013-2014 Drapeau : Bulgarie CSKA Sofia 18 0(0)
2014- Drapeau : États-Unis Philadelphia Union 03 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2001-2002 Drapeau : France France -16 ans 07 0(0)
2002-2003 Drapeau : France France -17 ans 06 0(0)
2010- Drapeau : Algérie Algérie 34 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 Septembre 2014

Adi Raïs M'Bolhi-Ouhab, plus connu sous le nom de Raïs M'Bolhi, né le 25 avril 1986 à Paris (France), est un footballeur international algérien, évoluant au poste de gardien de but au Philadelphia Union.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et origines[modifier | modifier le code]

Adi Rais Ouahab M'bolhi est né à Paris (France) d'un père congolais[1] et d'une mère algérienne originaire de Maghnia dans la  Wilaya de Tlemcen située au nord-ouest du Chef-lieu [2],[3]. Ses parents ont divorcé alors qu'il était très jeune, et il a grandi avec sa mère.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Raïs M'Bohli a commencé à jouer au Racing Club de Paris à Colombes. Par la suite, en 2002 alors âgé de 16 ans, il va continuer sa formation au club de l'Olympique de Marseille, quoiqu'il n'ait jamais fait une apparition en championnat jusqu'à son transfert en janvier 2006.

Après son transfert de l'Olympique de Marseille, M'Bolhi a été recruté par le Heart of Midlothian, comme un des 11 transferts effectués par le club à cette periode[4]. Cependant, acheté avec Ludek Stracen (en) Et Martin Petras (en), il n'a pas été conservé pour la saison 2006-2007 et a quitté le club sans avoir fait une apparition dans l'équipe première.

Avant la saison 2006-2007, M'Bolhi signe avec club grec du Ethnikos Piraeus, qui jouait alors en Bêta Ethnikí. Il fait 5 apparitions pour l'Ethnikos avant de rejoindre durant la période des transferts d'hiver le club grec du Panetolikos qui évolue en Gamma Ethnikí. En 2008 M'Bolhi est transféré au FC Ryūkyū qui joue dans la Japan Football League, il y joue 22 matchs. En mai 2009, il signe un contrat de deux ans chez le club bulgare du Slavia Sofia. Il y fait ses débuts en championnat pour le 14 juin 2009 contre le Lokomotiv Sofia. En janvier 2010, Il est nommé meilleur gardien de but du championnat bulgare de 2009[5]. En mai 2010, il effectue des essais avec le club anglais de Manchester United.

Après sa très bonne coupe du monde, Raïs est très convoité par le club anglais de Newcastle United qui vient de remonter en D1 anglaise, le club de Newcastle United qui a alors formulé une offre de 900 000 d'euros mais cette offre a été rejetée par le président du Slavia Sofia.

Le 31 août 2010, il est finalement prêté une saison en faveur du voisin du Slavia Sofia, le FK CSKA Sofia[6]. Le 16 décembre 2010 Rais M'bolhi quitte le CSKA Sofia et signe au club russe du Krylia Sovetov Samara pour trois ans et demi, où il ne peut s'imposer pour être finalement écarté et être prêté au Gazalec Ajaccio pendant 6 mois.

Lorsqu'il revient au Krylia Sovetov Samara, son entraîneur ne lui fait toujours pas confiance mais il accepte de le laisser s'entraîner avec la réserve pour pouvoir le vendre, ce qui se réalise puisque il est vendu au CSKA Sofia le 10 août 2013. Après une saison en Bulgarie, il quitte la formation de la capitale pour rejoindre Philadelphia Union, en Major League Soccer, suite à de bonnes performances en équipe nationale lors de la Coupe du monde 2014[7].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Entre 2001 et 2003, M'Bolhi a été sélectionné 7 fois en équipe de France de football des moins de 16 ans et celles des moins de 17 ans. Par la suite, il est appelé par l'équipe d'Algérie des moins de 23 ans, mais il n'est pas libéré par son club, l'Olympique de Marseille.

Le 4 mai 2010, il est présélectionné dans le groupe des 25 de l'Algérie par Rabah Saâdane pour participer à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Le 5 juin 2010, le sélectionneur Rabah Saâdane, choisit les gardiens de but qui disputeront la Coupe de monde 2010 en Afrique du Sud ; Faouzi Chaouchi no 1, Raïs M'Bolhi no 2, Lounes Gaouaoui no 3.

Sa première sélection en équipe nationale d'Algérie remonte à 29 mai 2010, à la 65e minute il remplace Faouzi Chaouchi, il se prend par la suite son premier but en sélection nationale a la 85e minute sur un pénalty en faveur des Irlandais.

Le 18 juin 2010, suite à l'erreur de Faouzi Chaouchi contre la Slovénie, Rabah Saadane décide de le mettre titulaire face à l'Angleterre. Il s'illustre brillamment par sa solidité, son application et sa concentration. Puis le 23 juin 2010, l'Algérie affronte les États-Unis pour le dernier match de poule en Coupe du monde de football 2010 (défaite 1-0 de l'Algérie), M'Bolhi s'est illustré par une bonne performance mais a fini par encaisser un but en fin de match.

À l'issue de cette coupe du monde, il est élu meilleur gardien du 1er tour de la coupe du monde de la FIFA,[réf. nécessaire] une grande reconnaissance pour le gardien algérien. Le 30 juin 2014, lors du match des huitièmes de finale de la coupe du monde contre l'Allemagne (défaite de l'Algérie 2-1 après prolongation), il réalise une performance extraordinaire et sera nommé homme du match.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Raïs M'Bolhi au 31 juillet 2014
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Playoffs Drapeau : Algérie Algérie Total
Division M B M B C M B M B M B M B
2006-2007 Drapeau : Écosse Heart of Midlothian Scottish Premier League 0 0 0 0 - - - 0 0 0 0 0 0
Sous-total 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0
2006-2007 Drapeau de la Grèce Ethnikós Le Pirée Bêta Ethnikí 5 0 0 0 - - - - - - - 5 0
Sous-total 5 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 5 0
2007-2008 Drapeau de la Grèce Panetolikós FC Gámma Ethnikí 8 0 0 0 - - - - - - - 8 0
Sous-total 8 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 8 0
2008-2009 Drapeau du Japon FC Ryūkyū JFL 22 0 0 0 - - - - - - - 22 0
Sous-total 22 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 22 0
2008-2009 Drapeau de la Bulgarie PFC Slavia Sofia Ligue A 1 0 - - - - - - - - - 1 0
2009-2010 Drapeau de la Bulgarie PFC Slavia Sofia Ligue A 25 0 3 0 - - - - - 3 0 31 0
2010-2011 Drapeau de la Bulgarie PFC Slavia Sofia Ligue A 1 0 - - - - - - - 1 0 2 0
Sous-total 27 0 3 0 - 0 0 0 0 4 0 34 0
2010-2011 Drapeau de la Bulgarie CSKA Sofia (prêt) Ligue A 9 0 0 0 C3 6 0 - - 5 0 20 0
Sous-total 9 0 0 0 - 6 0 0 0 5 0 20 0
2011-2012 Drapeau de la Russie Krylia Sovetov Samara Première Ligue 17 0 0 0 - - - - - 0 0 17 0
Sous-total 17 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 17 0
2011-2012 Drapeau de la Bulgarie CSKA Sofia (prêt) Ligue A 28 0 2 0 C3 2 0 - - 6 0 38 0
Sous-total 28 0 2 0 - 2 0 0 0 6 0 38 0
2012-2013 Drapeau de la Russie Krylia Sovetov Samara Première Ligue 0 0 0 0 - - - - - 3 0 3 0
Sous-total 0 0 0 0 - 0 0 0 0 3 0 3 0
2012-2013 Drapeau de la France GFC Ajaccio (prêt) Ligue 2 12 0 - - - - - - - 7 0 19 0
Sous-total 12 0 0 0 - 0 0 0 0 7 0 19 0
2013-2014 Drapeau de la Bulgarie CSKA Sofia Ligue A 17 0 2 0 - - - - - 7 0 26 0
Sous-total 17 0 2 0 - 0 0 0 0 7 0 26 0
2014 Drapeau des États-Unis Philadelphia Union MLS 2 0 0 0 - - - 0 0 2 0 4 0
Sous-total 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 0 0
Total sur la carrière 146 0 7 0 - 8 0 0 0 32 0 193 0

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sofiane Mbolhi : «Je suis Algérien à 100 %, y a pas de doute» », sur www.lebuteur.com,‎ 13 mars 2010 (consulté le 26 janvier 2012)
  2. http://www.paperblog.fr/3509591/m-bolhi-cloitre-dans-sa-chambre-pendant-deux-jours/
  3. Article sur lebuteur.com Le Buteur, 11 August 2010. Accessed 12 August 2010.
  4. Hearts add 7 more new players BBC Sport, 1 February 2006. Accessed 16 October 2006.
  5. Sébastien Denis, « La belle histoire de Mbolhi, », sur www.footmercato.net,‎ 5 mai 2010 (consulté le 8 mai 2010)
  6. F.C, « Man Utd : Mbolhi à l'essai », sur http://actualite.el-annabi.com,‎ 6 mai 2010 (consulté le 8 mai 2010)
  7. (en) Philadelphia Union acquire FIFA World Cup veteran goalkeeper in Algerian Rais Mbolhi, Philadelphia Union, 30 juillet 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]