RPL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
HP-48G utilisant le langage RPL

Le RPL (sigle pour « ROM-based Procedural Language ») est un langage de programmation procédural inventé par Hewlett-Packard en 1984 pour ses calculatrices (HP-28, 48, 49 (en))[1].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le seul nom commercial du langage est RPL, et, bien que la transcription officielle d'HP soit « ROM-based Procedural Language »[2], de nombreux utilisateurs l'ont traduit par « Reverse Polish Lisp » (« Lisp polonais inversé ») en raison des ascendants de ce langage : le LISP et le FORTH[3]. Il dérive des langages Forth (langage pour machines de 4e génération) et Lisp, dont le nom signifie « LISt Processor ». Le RPL utilise la notation polonaise inverse.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Ce langage utilise une pile et est pourvu des instructions classiques de boucles et tests.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Description du langage RPL + programmation Sur le site hpmuseum.org
  2. HP Journal d'août 1987, à la sortie de la première machine utilisant ce langage (page 21, colonne 2, ligne 17), c'est bien le terme « ROM-Based Procedural Language » qui est utilisé.
  3. Voir la FAQ du groupe Usenet comp.sys.hp48 : selon Bill Wickes, l'un des membres de l'équipe de développement, « RPL stands for Reverse Polish Lisp. [...] RPL was never particularly intended to be a public term [...] there was an attempt to create a less whimsical name — hence "ROM-based procedural language" [...] The development team never calls it anything but (the initials) RPL. »