RMS Niagara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Niagara.
Niagara
Image illustrative de l'article RMS Niagara
Le RMS Niagara à Sydney.

Type Paquebot
Histoire
Lancement 17 août 1912
Baptême mars 1913
Statut coulé le 19 juin 1940
Caractéristiques techniques
Longueur 165,5 m
Maître-bau 20,2 m
Tonnage 13 415 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur à triple expansion, une turbine basse pression ; 3 hélices
Vitesse 17 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers 290 en 1re classe, 233 en 2e, 191 en 3e
Chantier naval John Brown & Company, Clydebank
Armateur Union Steam Ship Company
Pavillon Pavillon civil du Royaume-Uni Royaume-Uni

Le RMS Niagara est un paquebot britannique lancé en 1912 et coulé dans le Pacifique en 1940.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

D'un tonnage de 13 415 tonnes brutes, d'une longueur de 165,5 m et d'une largeur de 20,2 m, il est équipé de deux cheminées, deux mâts, trois hélices, et peut atteindre une vitesse de 17 nœuds. Les facilités à bord du navire étaient aménagées comme suit : 290 cabines pour la première classe, 223 pour la seconde, et 191 pour la troisième. Construit par l'entreprise John Brown & Company, située à Clydebank, Écosse, il fut mis à l'eau le 17 août 1912. Son propriétaire était l'Union Steam Ship Company de Nouvelle-Zélande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le RMS Niagara desservait la ligne Auckland (Nouvelle-Zélande)—SuvaVancouver. Le 19 juin 1940, celui-ci venait de quitter Auckland, quand il heurta une mine déposée par le croiseur auxiliaire allemand Orion, et coula par 125 m de fond au large de Bream Head, Whangarei dans le nord de la Nouvelle-Zélande. Aucune noyade ne fut à déplorer, mais une importante cargaison d'or de la Banque d'Angleterre coula avec le navire. Cet or qui se trouvait dans la chambre forte du navire, était destiné au paiement de munitions pour les États-Unis.

Le 2 février 1941, l'épave du Niagara fut localisée (35° 51′ 50″ S 174° 56′ 38″ E / -35.8639, 174.94389). Équipés uniquement d'une cloche de plongée, d'une radio et d'un grappin, trois hommes parvinrent à récupérer plus de huit tonnes d'or, après avoir percé un trou dans la coque du bateau. 555 lingots seront remontés à la surface, auxquels vinrent se rajouter 30 autres en 1953. Il reste toujours dans l'épave 5 lingots qui n'ont pu être récupérés.