RMN du phosphore 31

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phosphore 31
31P
Général
Nombre de neutrons 16
Nombre de protons 15
Spin
à l'état fondamental
1/2
Abondance naturelle
[%]
100
Données RMN
Rapport gyromagnétique
[107 Rad/T/s]
10,8394[1]
Fréquence relative
[MHz], 1H = 100 MHz
40,480742[1]
Sensibilité relative
(1H = 1,00)
0,0665[1]
Référence(s) H3PO4 85% externe

La RMN du phosphore 31 (parfois simplement appelée RMN du phosphore) est l'application de la résonance magnétique nucléaire (RMN) au phosphore. Le 31P possède un spin de ½ et son abondance relative naturelle est de 100 %, ce qui fait de cette technique une méthode de choix pour l'analyse et la résolution de structure des composés phosphorés organiques ou inorganiques.

Propriétés du phosphore 31[modifier | modifier le code]

Hormis le proton et le carbone 13, le phosphore est l'un des noyaux les plus étudiés. L'avantage principal vient du fait que son abondance relative naturelle est de 100 % et de son fort rapport gyromagnétique. Les différentes résonances du noyau de phosphore sont généralement bien séparées, la plage de déplacement chimique étant vingt-cinq fois plus étendue que celle du proton.

Le 31P possède un spin de ½, et ainsi les temps de relaxation sont suffisamment longs pour que les couplages spin-spin puissent être résolus[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « NMR Properties of phosphorus », sur http://www.webelements.com/, WebElements (consulté le 13 novembre 2011)
  2. (en) K. Karaghiosoff, Encyclopedia of nuclear magnetic resonance, John Wiley,‎ 2002, 6490 p. (ISBN 9780470847848, résumé), « Phosphorus-31 NMR »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]