RK Zagreb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
RK PPD Zagreb Handball pictogram.svg
Logo
Généralités
Nom complet Rukometni klub Prvo Plinarsko Društvo Zagreb
Nom(s) précédent(s) RK Zagreb (1922-1992)
RK Badel 1862 Zagreb (1992–1996)
RK Banka Croatia Zagreb (1996-1997)
RK Badel 1862 Zagreb (1997–2001)
RK Croatia Osiguranje Zagreb (2007-2014)
Date de fondation 1922
Couleurs blanc et bleu
Salle Arena Zagreb
(15200 places)
Siège Zagreb
Président Zoran Gobac
Entraîneur Drapeau : Monténégro Veselin Vujović
Drapeau : Croatie Zlatko Saračević (adjoint)
Site web Site officiel
Palmarès
National[1] Championnat de Croatie (23)
Coupe de Croatie (21)
International[1] Ligue des champions (2)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Sports current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Ligue SEHA 2014-2015
Dernière mise à jour : 2 octobre 2014.

Le Rukometni klub Prvo Plinarsko Društvo Zagreb ou RK PPD Zagreb, communément appelé RK Zagreb est un club de handball croate de Zagreb. Club important de l'ex-Yougoslavie avec six titres de Champion, le club domine très nettement le handball en Croatie puisqu'il a remporté les 23 championnats et 21 des 23 Coupes joués depuis la création de la Croatie en 1992. Depuis 2011, le club participe à la Ligue SEHA, compétition régionale réunissant des équipes à l'origine issues des Balkans et qu'il a remporté en 2013.

À l'échelle européenne, le club a également remporté dans les années 1990 deux Ligue des champions (alors appelée Coupes des clubs champions), échouant ensuite en finale à quatre autres reprises.

Histoire[modifier | modifier le code]

En Yougoslavie[modifier | modifier le code]

Les débuts en handball à onze[modifier | modifier le code]

Le RK Zagreb fut créé en 1922 et évolua dans des compétitions régionales avant de rejoindre les compétitions élites nationales de handball à onze. Après la seconde Guerre mondiale, il remporta quatre Championnats en 1948, en 1949, en 1954 ainsi qu'en 1956, ce qui lui créa très vite la réputation d'être l'un des meilleurs de Yougoslavie. Mais dans les années 50, le handball à onze est menacé par un handball à sept, plus moderne, qui ne se joue pas sur un terrain de football au contraire du handball à onze. Le club s'adapte à ce changement et ouvre une section pour ce handball sans pour autant arrêter la section de handball à onze qui s'éteindra petit à petit, au fil du temps.

Un club phare du handball à sept[modifier | modifier le code]

Le club rejoint les compétitions de handball à sept dès 1954 où il participa à la deuxième édition du Championnat de Yougoslavie, alors divisé en deux groupes. Terminant premier de son groupe, il retrouva en finale du Championnat le vainqueur du second groupe, le Prvomajska Zagreb, soit l'autre club de la ville et l'un des plus gros rivaux du RK Zagreb. Face au champion en titre, le club s’incline 9 à 15.

Pour sa deuxième finale lors de la saison 1956/1957, le RK Zagreb décrocha son premier sacre dans ce handball moderne, en s’imposant face à un autre club de Zagreb, le RK Mladost Zagreb. Puis, en 1957, le championnat change sa formule, ne finissant plus par une finale du championnat mais avec des matchs aller-retour. Cette saison 1957/1958 se solda par une troisième place derrière Partizan Bjelovar et l’Étoile rouge de Belgrade. C'est alors que durant les trois saisons suivantes le club connut une petite crise, dégringolant à la sixième place en 1959 et à la huitième place en 1960 et enfin à la dixième place en 1961.

Mais lors de la saison 1961/1962, le RK Zagreb remporta sa première Coupe de Yougoslavie et décrocha donc son deuxième sacre de Champion de Yougoslavie devant le RK Borac Banja Luka. Ce titre leur permit de participer à la Coupe des clubs champions lors de la saison 1962/1963 où pour leur première campagne européenne, le club se défit des suisses du Grasshopper Club Zurich 26 à 15 sur leur propre terrain mais s’inclina ensuite nettement en quarts de finale face aux roumains du Dinamo Bucarest, 16 à 31 (8-22;8-9). Le club put alors se concentrer sur le Championnat yougoslave qu'il remporta et réussit donc à conserver son titre à un point d'un de ses plus grands rivaux, le Partizan Bjelovar. Malgré ce titre, la saison suivante ne fut pas européenne car la Coupe des clubs champions n’eut pas lieu du fait du Mondial de 1964. Sur le plan national, cette saison se termina par une troisième place derrière les deux grands rivaux, le Partizan Bjelovar et RK Medveščak Zagreb (anciennement Prvomajska Zagreb), un podium qui fut très serré puisque les trois clubs se tenaient en deux points.

La saison suivante fût également très disputée, mais cette fois à l’avantage du RK Zagreb qui s'adjugea à nouveau le titre de champion de Yougoslavie grâce à une différence de buts favorable de +139 par rapport au RK Medveščak (+122), les deux clubs ayant tous deux terminé la saison avec un total de 41 points.

Ce quatrième titre de Champion permit au club de participer à sa deuxième campagne européenne : après avoir éliminé les français du SMUC Marseille sur un total du 47 à 31 (30-16;17-15), le club s’inclina une nouvelle fois en quart de finale face aux est-allemands du SC DHfK Leipzig sur un total de 29 à 35 (14-18;15-17). Cette même saison, terminée à la deuxième place à six points derrière le RK Medveščak Zagreb, fut suivie d’une longue descente aux enfers.

La descente aux enfers[modifier | modifier le code]

En effet, le RK Zagreb connut sa seconde crise puique le club oscilla entre la quatrième et la dixième place entre 1967 et 1974 avant d’échouer en 1975 à la quatorzième et dernière place, synonyme de relégation en division 2.

Dans l'antichambre de l'élite yougoslave, le club termina ses deux premières saisons sur une décevante huitième place sur douze, puis avec une septième place lors de la saison 1977/1978. Lors de la saison 1978/1979, du fait de la croissance du nombre de clubs en Yougoslavie, la fédération yougoslave décide d'élargir ses championnats nationaux en changeant la formule de la division 2, qui fut scindé en deux groupes (nord et sud) de 12 équipes avec une finale pour la montée en division 1. Cette nouvelle formule fut profitable pour le RK Zagreb puisqu’il termina premier groupe nord avec 36 points. Toutefois, le club s’inclina en finale face au RK Metković et resta donc en division 2. Le club avait laissé passer sa chance puisqu’il retomba dans le milieu de classement avec une sixième place en 1980 et une septième place en 1981.

En 1981, la fédération yougoslave décide de crée trois divisions nationale (14 en division 1, 12 en division 2, 12 division 3) plutôt que deux (14 en division 1, 24 en division 2) : ainsi, les six meilleures équipes de la saison 1980/1981 des poules nord et sud sont maintenus en division 2 tandis que les six plus mauvaises, dont le RK Zagreb, doivent rejoindre cette nouvelle division 3. Le club n’évolua toutefois qu’une saison dans le 3e niveau national puisqu'il finit premier avec 41 points. De retour en division 2, il termina cinquième en 1983, septième en 1984 avant de finir premier en 1985 où il retrouve l’élite yougoslave. Hélas, à cause d'une décevante treizième place, le club est relégué dès sa première saison. Après une septième place en 1987, le club finit premier de division 2 avec 31 points lors de la saison 1987/1988, ce qui fut synonyme de la remontée en division 1.

Des retrouvailles réussies avec l'élite[modifier | modifier le code]

Alors que les retrouvailles avec le haut niveau yougoslave lors de la saison 1985/1986 furent un échec, ce second retour fut une grande réussite puisque le club remporta son cinquième sacre de champion de Yougoslavie, finissant avec un point d’avance sur le RK Proleter Zrenjanin.

Qualifié pour la Coupe d’Europe des clubs champions 1989-1990, le club s’imposa d’abord face aux polonais du KS Pogon Zabrze puis face aux danois du Helsingør HF avant d’être éliminé en quart de finale par le club ouest-allemand du TUSEM Essen sur un totale de 49 à 50 (24-17;26-32). En Championnat, si le club ne parvint pas à conserver son titre, il s’imposa à nouveau lors de la saison suivante, synonyme d'une nouvelle qualification européenne pour la saison 1991/1992.

En Croatie[modifier | modifier le code]

La domination nationale[modifier | modifier le code]

En 1992, une partie de la Yougoslavie se dissout et quatre républiques proclament leur indépendance : la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine et la Croatie. Dès lors, la Fédération de Croatie de handball est fondée et crée un nouveau championnat, nommé Premijer Liga.

Ayant perdus ses principaux adversaires qui disputent d’autres championnats, le RK Zagreb se retrouve sans grand adversaire face à lui et débute ainsi une outrageuse domination du handball croate : systématiquement de Champion de Croatie, il ne cèdera à ses adversaires que deux Coupes de Croatie remportées en 2001 et en 2002 par le RK Metković. A noter que le RK Zagreb finit deuxième lors de la saison 1999/2000 derrière le RK Metković qui parvient ainsi à briser l’hégémonie du RK Zagreb en remportant le championnat, mais ce titre lui est retiré aux dépens du RK Zagreb suite à une décision administrative, car un joueur de RK Metković aurait joué en parallèle en Slovénie sous un autre nom.

Les années 1990 : l'apogée européenne du club[modifier | modifier le code]

Champion de Croatie toutes les saisons, le club participe ainsi à toutes les éditions de la Coupe d’Europe des clubs champions puis de la Ligue des champions.

Qualifié pour la Coupe d’Europe des clubs champions 1991-1992 grâce à son titre de Champion de Yougoslavie acquis la saison précédente, le club entra dans l'histoire puisque, après avoir vaincu les tchécoslovaque du Dukla Prague en huitièmes de finales, les soviétiques du SKIF Krasnodar en quart de finale et les danois du Kolding IF en demi-finale, le RK Zagreb se retrouva en finale. Face aux espagnols du TEKA Santander, le club remporte difficilement le match aller 22 à 20 mais s’impose largement à Santander sur le score de 28 à 18 et remporte ainsi la prestigieuse compétition de handball. La saison suivante fut tout aussi exceptionnelle puisque le club, désormais appelé Badel 1862 Zagreb, parvint à conserver sa couronne européenne, remportant une nouvelle Coupe des clubs champions au détriment cette fois des allemands du SG Wallau-Massenheim sur un totale de 40 à 39.

Lors de la saison 1993/1994, l’EHF modifie la formule de ses coupes d’Europe et crée la Ligue des champions. Ce changement ne fut pas salutaire pour Zagreb puisqu'il termina dernier du groupe A de la phase finale de la Ligue des champions, derrière les portugais de l'ABC Braga, les français de l'USAM Nîmes et les norvégiens du Sandefjord HK.

Mais ce décevant parcours européen ne fut très vite qu'un lointain souvenir pour le club puisqu’en 1994/1995, le club atteint à nouveau la finale face aux espagnols du CD Bidasoa Irún. Vainqueur du match aller 27 à 26, le club s’incline 20 à 30 lors du match retour à Bidasoa et doit donc laisser la coupe à son adversaire.

En 1995/1996, Zagreb est éliminé en phase finale, terminant 3e de son groupe derrière le FC Barcelone. Le club espagnol débute ici une domination européenne dont Zagreb fera les frais puisque les deux clubs se retrouvent en finale lors des trois saisons suivantes (1997, 1998 et 1999) avec à chaque fois une nette victoire de Barcelone. À noter qu'en 1998, le RK Zagreb se qualifia pour la Super Coupe d'Europe où il est une nouvelle défait par le club catalan.

Par la suite, le club ne parvient pas à rééditer de telles performances en Ligue des champions, même s’il atteint la finale de Coupe des coupes en 2005 qui fut perdue encore une fois face à un club espagnol, cette-fois ci le CB Ademar León.

La Ligue SEHA[modifier | modifier le code]

Bien que le RK Zagreb montre sa suprématie au niveau national, le club perd peu à peu du terrain au niveau international, n'arrivant pas à faire le poids face aux clubs Allemands ou Espagnols où le niveau de jeu est bien plus élevé qu'en Croatie, où le championnat est bien moins réputés.

Pour pallier ce déficit d’opposition, il fut décidé de créer en 2011 la Ligue SEHA, une ligue régionale réunissant les meilleurs clubs des Balkans, soit de l' ex-Yougoslavie (Croatie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Monténégro et Serbie) auxquelles s'ajoutèrent des clubs de Biélorussie et de Slovaquie. Si ces clubs ne disputent plus la saison régulière de leurs championnats respectifs, ils participent directement à la phase finale du championnat pour défendre leurs titres de champions nationaux et obtenir leurs qualifications pour la Ligue SEHA.

Dans la première édition de cette nouvelle ligue, le RK Zagreb se montre à son avantage puisqu’il finit premier de la saison régulière. Qualifié pour le Final Four se déroulant à Zagreb, le club est opposé aux macédoniens du RK Vardar Skopje en demi-finale et, alors qu’il évolue à domicile, s’incline sur le score de 29 à 30. Il termine finalement à la troisième place après sa victoire 31 à 29 face aux slovaques du HT Tatran Prešov.

La saison suivante, si le club est moins en réussite lors de la saison régulière avec une quatrième place, il écarte cette fois en demi-finale les biélorusses du HC Meshkov Brest (31 à 29) et retrouve en finale son bourreau de la saison passée, le RK Vardar Skopje. Dans un match très serré disputé à Skopje dans une salle Boris-Trajkovski bouillante, Zagreb s’impose 25 à 24 et remporte ainsi son premier titre dans la compétition. Lors de la Ligue SEHA 2013-2014, les deux clubs se retrouvent à nouveau en demi-finale après que Zagreb a terminé la saison régulière à la deuxième place. Comme deux ans plus tôt, le Vardar s’impose (22-30) puis Zagreb écarte les slovaques du HT Tatran Prešov dans le match pour la troisième place remporté 36 à 28.

Si cette Ligue, créée dans le but de concurrencer les prestigieux championnats européens, a permis à Zagreb de rencontrer une plus grande opposition et augmenter son niveau de jeu, les moyens financiers apportés depuis 2009 par la compagnie d’assurance Croatia Osiguranje restent modérés et le club perd régulièrement ses meilleurs joueurs, ce qui ne lui permet pas de rivaliser à l’échelle européenne.

L’arrivée en 2014 d’un nouveau sponsor, la compagnie de gaz Prvo plinarsko društvo [2], permet d’espérer de meilleurs résultats, d’autant plus que cette arrivée s’est suivi de l’entraîneur macédonien Veselin Vujović[3].

Parcours depuis 1953[modifier | modifier le code]

Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Saison Niveau Championnat Coupe d'Europe*
RK Zagreb
1953–1954 1 2 -
1954–1955 1 2 -
1955–1956 1  ? -
1956–1957 1 1 -
1957–1958 1 3 -
1958–1959 1 6 -
1959–1960 1 8 -
1960–1961 1 10 -
1961–1962 1 1 -
1962–1963 1 1 CDC:1/4 de finale
1963–1964 1 3 CDC:1/4 de finale
1964–1965 1 1 -
1965–1966 1 2 -
1966–1967 1 4 -
1967–1968 1 10 -
1968–1969 1 4 -
1969–1970 1 9 -
1970–1971 1 10 -
1971–1972 1 4 -
1972–1973 1 7 -
1973–1974 2 10 -
1974–1975 2 14 -
1975–1976 2 8 -
1976–1977 2 8 -
1977–1978 2 7 -
1978–1979 2 -
1979–1980 2 6 -
1980–1981 2 7 -
1981–1982 3 1 -
1982–1983 2 5 -
1983–1984 2 7 -
1984–1985 2 1 -
1985–1986 1 13 -
1986–1987 2 7 -
1987–1988 2 1 -
1988–1989 1 1 -
1989–1990 1  ? CDC:1/4 de finale
1990-1991 1 1 -
Drapeau : Croatie Croatie
Saison Niveau Championnat Coupe Ligue SEHA Coupe d'Europe*
1991-1992 1 1 1 - CDC:1
Badel 1862 Zagreb
1992-1993 1 1 1 - CDC:1
1993-1994 1 1 1 - LDC:PF:4e groupe A
1994-1995 1 1 1 - LDC:2
1995-1996 1 1 1 - LDC:PF:3e groupe B
Banka Croatia Zagreb
1996-1997 1 1 1 - LDC:2
Badel 1862 Zagreb
1997-1998 1 1 1 - LDC:2
1998-1999 1 1 1 - LDC:2
1999-2000 1 1 1 - LDC:1/2 finale
2000-2001 1 1 1 - LDC:1/4 finale
RK Zagreb
2001-2002 1 1 1 - -
2002-2003 1 1 1 - LDC:1/4 finale
2003-2004 1 1 1 - LDC:1/4 finale
2004-2005 1 1 1 - CVC:2
2005-2006 1 1 1 - LDC:1/8 finale
2006-2007 1 1 1 - CVC:1/2 finale
RK Croatia Osiguranje Zagreb
2007-2008 1 1 1 - LDC:TP:3e groupe 3
2008-2009 1 1 1 - LDC:1/4 de finale
2009-2010 1 1 1 - LDC:1/8 de finale
2010-2011 1 1 1 - LDC:1/8 de finale
2011-2012 1 1 1 3 LDC:1/4 de finale
2012-2013 1 1 1 1 LDC:PG:5e groupe D
2013-2014 1 1 1 3 LDC:PG:5e groupe A
RK Prvo Plinarsko Društvo Zagreb
2014-2015 1 - - - LDC:-

* Légende : CCC/LDC=Coupe des Clubs Champions/Ligue des Champions; ; CVC=Coupe des Vainqueurs de Coupe; EHF= Coupe EHF; CDV/CC=Coupe Des Villes/Coupe Challenge

Historique des noms[modifier | modifier le code]

  • 1922-1992: Rukometni Klub Zagreb
  • 1992-1996: Rukometni Klub Badel 1862 Zagreb
  • 1996-1997: Banka Croatia Zagreb
  • 1997-2001: Rukometni Klub Badel 1862 Zagreb
  • 2001-2007: Rukometni Klub Zagreb
  • 2007-2014: Rukometni Klub Croatia Osiguranje Zagreb
  • Depuis 2014: Rukometni Klub Prvo Plinarsko Društvo Zagreb

Palmarès[modifier | modifier le code]

En souligné les compétitions dans lesquelles le RK Zagreb détient le record du nombre de titres remportés dans la compétition.

Palmarès du Rukometni Klub Prvo Plinarsko Društvo Zagreb
Compétitions internationales Compétitions nationales

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif 2014-2015 du RK Prvo Plinarsko Društvo Zagreb[4],[5],[6]
Joueur Naissance Nationalité Taille Poids Poste Au club depuis
4 Lovro Mihić 25 août 1994 Drapeau de la Croatie Croatie 180 cm 74 kg Ailier droit 2012
5 Ilija Brozović 26 mai 1991 Drapeau de la Croatie Croatie 195 cm 107 kg Pivot 2011
7 Luka Stepančić 20 novembre 1990 Drapeau de la Croatie Croatie 203 cm 105 kg Arrière droit 2007
11 Lovro Šprem 22 janvier 1990 Drapeau de la Croatie Croatie 186 cm 88 kg Ailier gauche 2011
12 Ivan Stevanović 18 mai 1982 Drapeau de la Croatie Croatie 193 cm 101 kg Gardien de but 2012
13 Teo Čorić 25 mars 1992 Drapeau de la Croatie Croatie 197 cm 120 kg Pivot 2013
14 Luka Šebetić 26 mai 1994 Drapeau de la Croatie Croatie 197cm 93kg Arrière droit 2011
16 Filip Ivić 30 août 1992 Drapeau de la Croatie Croatie 196 cm 93 kg Gardien de but 2008
17 Luka Raković 6 juin 1988 Drapeau de la Croatie Croatie 180cm 66kg Ailier droit 2010
18 Zlatko Horvat 25 septembre 1984 Drapeau de la Croatie Croatie 179 cm 86 kg Ailier droit 1994
19 Leon Šušnja 5 août 1993 Drapeau : Croatie / Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-H. 204 cm 113 kg Pivot 2013
22 Josip Valčić 21 avril 1984 Drapeau de la Croatie Croatie 190 cm 97 kg Demi-centre 2011
24 Tonči Valčić 9 juin 1978 Drapeau de la Croatie Croatie 193 cm 100 kg Arrière gauche 2008
27 Stipe Mandalinić 9 septembre 1992 Drapeau de la Croatie Croatie 196 cm 89 kg Arrière gauche 2012
36 Robert Tokić 9 mars 1996 Drapeau de la Croatie Croatie 89 kg Arrière gauche 2010
37 Sandro Obranović 18 octobre 1992 Drapeau de la Croatie Croatie 194 cm 83 kg Demi-centre 2013
74 Mario Vuglač 30 janvier 1992 Drapeau de la Croatie Croatie 191 cm 92 kg Arrière droit 2014
77 Antonio Kovačević 21 mai 1987 Drapeau de la Croatie Croatie 190 cm 90 kg Ailier gauche 2013
83 Mateo Lukačec 24 janvier 1995 Drapeau de la Croatie Croatie 188 cm 82 kg Arrière droit 2014
94 Domagoj Pavlović 21 mars 1993 Drapeau de la Croatie Croatie 190 cm 85 kg Arrière gauche 2014

Encadrement[modifier | modifier le code]

L'encadrement 2014-2015 du RK Zagreb est[7] :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Personnalités liées au club[modifier | modifier le code]

Ivano Balić sous le maillot du RK Croatia Osiguranje Zagreb.

Joueurs[modifier | modifier le code]

Ayant remporté quasiment chaque année le championnat et la coupe de Croatie, la majeure partie des grands joueurs croates sont passés par ce club. D'autres nationalités, essentiellement issues de l'ex-Yougoslavie, sont présentes. Une liste non exhaustive de ces joueurs est :

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Rivalités[modifier | modifier le code]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Le club évolue à l'Arena Zagreb ayant une capacité de 15 000 places, la salle a déjà accueilli quelques grands événement tels que le Mondiale de 2009 de handball.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seules les compétitions officielles sont indiquées ici
  2. « Zagreb met les gaz », sur Handnews.fr/,‎ 5 septembre 2014 (consulté le 8 octobre 2014)
  3. a et b « Veselin Vujović arrive à Zagreb », sur Handnews.fr,‎ 21 septembre 2014 (consulté le 4 octobre 2014)
  4. (hr) « Effectif du RK Zagreb », sur Site officiel du club (consulté le 4 octobre 2014)
  5. (en) « Effectif du RK Zagreb », sur Site officiel de la Ligue SEHA (consulté le 4 octobre 2014)
  6. (en) « Effectif du RK Zagreb », sur officiel de l'EHF (consulté le 4 octobre 2014)
  7. (hr) « Encadrement du RK Zagreb », sur Site officiel du club (consulté le 4 octobre 2014)