RAS nucléaire rien à signaler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

RAS nucléaire rien à signaler est un film documentaire franco-belge d'Alain de Halleux[1],[2]. Il a été sélectionné dans la catégorie « Investigation » du festival international de cinéma Visions du réel[3] de Nyon[4] qui s'est déroulé du 23 au 29 avril 2009 (projeté le 27 avril)[5]. Il a été diffusé sur la chaîne « La Une » de la Radio-Télévision belge de la Communauté française (RTBF) le 2 mai 2009 et sur Arte le 12 mai 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film est une étude sur l'industrie nucléaire civile européenne. Il fait appel aux témoignages d'employés et de techniciens travaillant dans des centrales nucléaires en France et en Belgique. Il met en évidence les divers dangers inhérents à ce mode de production d'électricité, particulièrement ceux encourus par une catégorie de travailleurs, les intérimaires et les conséquences de certains choix opérés par les entreprises (appel à la sous-traitance[6]) sur leurs conditions de travail et leur santé[7],[8].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisateur : Alain de Halleux
  • Pays : France, Belgique
  • Production : Arte, Crescendo films
  • Durée : 52 minutes
  • Genre : documentaire
  • Dates de diffusion : le 2 mai 2009 sur la chaîne de la RTBF La Une[2] et le 12 mai 2009, à 23 h, sur Arte[7] (rediffusions le 28 mai 2009 à 9 h 55[9] et le 25 mars 2011 à 22 h 15).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Dubout, Je suis décontamineur dans le nucléaire,  éd. Paulo-Ramand, Nantes, janvier 2010, 200 p. (ISBN 2754301267)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. RAS, nucléaire rien à signaler, Télé-Loisirs, sur le site programme-tv.net, consulté le 23 mai 2009.
  2. a et b « RAS nucléaire rien à signaler sur nos petits écrans », Audiovisuel et multimédias, Communauté française de Belgique, sur le site cfwb-av.be, consulté le 23 mai 2009.
  3. Le site du festival Vision du réel de Nyon, visionsdureel.ch.
  4. « Wallonie-Bruxelles participe au « Festival Visions du Réel » à Nyon », 21 avril 2009, sur le site wbi.be, consulté le 24 mai 2009.
  5. [PDF] « Programme 2009 – Visions du réel, Nyon, 23-29 avril 2009, Festival international de cinéma », pages 3 et 19, sur le site www.visionsdureel.ch, consulté le 24 mai 2009.
  6. Annie Thébaud-Mony, L’industrie nucléaire – Sous-traitance et servitude,  éd. Inserm-EDK, coll. « Questions en santé publique », Paris, 2000, 272 p. [présentation en ligne], [présentation de l'auteure].
  7. a et b Critique du film : Ras, nucléaire rien à signaler, par Hélène Marzolf, Télérama, 9 mai 2009, sur le site television.telerama.fr, consulté le 23 mai 2009.
  8. Annie Thébaud Mony, Sous-traitance des risques, effacement des traces – Le cas des atteintes à la santé liées à la radioactivité dans l'industrie nucléaire [article sur mouvements.info (page consultée le 24 mai 2009)].
  9. « Ras nucléaire rien à signaler », résumé Arte, sur le site voila-le-travail.fr, consulté le 24 mai 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]