R2E

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ordinateur portable Bull-Micral P2 (1983)

R2E est une société informatique, connue pour avoir conçu et commercialisé en 1973 le Micral, considéré comme le premier micro-ordinateur, et rachetée en 1978 par CII Honeywell Bull.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sigle REE est choisi pour Réalisation d'Études Électroniques, quand elle fondée en 1970 par Paul Magneron, gérant, avec comme associés CERME SA et André Truong Trong Thi.

En 1972, un laboratoire d'agronomie de l'INRA, qui souhaitait traiter des données en temps réel mais ne pouvait s'offrir un mini-ordinateur DEC PDP-8, demande une solution de remplacement à R2E. L'équipe dirigée par François Gernelle se lance dans le développement d'un petit ordinateur autour du premier microprocesseur d'Intel, le 8008, qui vient d'être commercialisé.

En janvier 1973, R2E présente le premier micro-ordinateur, le "Micral". Ses performances en font le plus petit ordinateur moderne de l'époque (500 KHz, mémoire RAM de 8 ko en version de base), correspondant à son prix : 8 500 Francs. La machine est rapidement mise en production industrielle, annoncée dans la presse professionnelle française et américaine, présentée au Sicob et vendue pour équiper des installations chimiques ou des péages d'autoroute.

De nouvelles versions seront développées ensuite. Au total une vingtaine de machines multi-utilisateurs, parfois multiprocesseurs, sous systèmes d'exploitation temps réel Prologue et CP/M.

Le succès nécessitant de nouveaux capitaux, R2E passe progressivement sous le contrôle de CII Honeywell Bull à partir de 1978. En 1982, la conversion de Bull à la compatibilité IBM provoque le départ de l'ancienne équipe R2E, qui fonde de nouvelles entreprises de micro-informatique.

Le premier Micral (Micral N) est exposé au musée du Conservatoire national des arts et métiers à Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Chatelin & Pierre Mounier-Kuhn (eds.), 2e Colloque sur l’histoire de l’informatique en France, Paris, CNAM, 1990.
  • Pierre Mounier-Kuhn, “Le microordinateur : une invention simultanée”, Pour la Science, mars 2002.