R.P.M. (film, 1970)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RPM.

R.P.M.

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Site de tournage extérieur : l'Université du Pacifique à Stockton
La « Burns Tower » (château d'eau)[1], baptisée en hommage à Robert E. Burns, pour son dévouement à la présidence de son université

Titre original R.P.M.
Réalisation Stanley Kramer
Scénario Erich Segal
Acteurs principaux

Anthony Quinn (Paco Perez)
Ann-Margret (Rhoda)
Gary Lockwood (Rossiter)

Sociétés de production Stanley Kramer Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 1970
Durée 92 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

R.P.M.[2] est un film américain réalisé par Stanley Kramer et sorti en 1970.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1960, des étudiants contestataires, menés par l’activiste Rossiter, occupent une université de la côte californienne. « Paco » Perez, professeur réputé pour son libéralisme et son anticonformisme, est désigné pour présider le campus. La révolte s’intensifie avec des menaces de saccage et la police est appelée à la rescousse. Perez est alors confronté à un cas de conscience : rétablir l'ordre ou soutenir les revendications estudiantines…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Inauguration le 8 mars 1964. Source : site de l'Université du Pacifique
  2. Expression anglophone Revolutions per minute correspondant à tour par minute.