Rónán Mac Colmáin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ronan (homonymie).

Ronan Mac Colmain est un roi de Leinster de la dynastie des Uí Cheinnselaigh mort en 624[1].

Selon un un récit le Fingal Rónáin (le meurtre de Rónán), également connu comme Aided Máele Fothartaig meic Rónáin (le mise à mort de Máel Fothartaig mac Rónáin), un texte en vers composés en moyen irlandais qui date du Xe siècle , il était veuf d'Ethne qui lui avait laissé un fils, Mael Fothartaig, un jeune homme si beau que toutes les jeunes filles et toutes les jeunes femmes étaient amoureuses de lui. De douleur d'avoir perdu une aussi bonne épouse le roi resta longtemps sans se remarier et ce fut son fils lui-même, devenu grand, qui lui suggéra de le faire pour ne pas demeurer seul.

Ronan eut alors l'idée d'épouser la fille d'Eochaid, roi de Dunseverick, dont on vantait la beauté. Son fils lui conseilla de choisir une femme d'âge plus assorti au sien, mais le roi n'écouta pas ce sage conseil et bientôt la seconde épouse tomba, comme toutes les femmes, amoureuse de Mael Fothartaig. Comme le jeune homme la repoussait, horrifié à l'idée de trahir son père, elle voulut se venger en prétendant à son mari que Mael Fothartaig avait essayé de la violer, et de colère le roi fit alors tuer son fils. La vérité finit par se découvrir et Ronan regretta horriblement son geste. Quant à l'épouse à l'amour incestueux, elle mourut empoisonnée.

Cette histoire présente tant de points communs, jusque dans les détails, avec celle de Thésée, de Phèdre et d'Hippolyte qu'on pense que la légende irlandaise s'est inspirée de la légende grecque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales d'Ulster: AU 624.1