Río Neuquén

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 59′ 38″ S 68° 00′ 07″ O / -38.9939, -68.002 ()

Río Neuquén
Cañon du Río Neuquén
Cañon du Río Neuquén
Caractéristiques
Longueur ~500 km
Bassin 50 774 km2
Bassin collecteur le Río Negro
Débit moyen 312 m3/sPaso de los Indios)
Régime nivo-pluvial
Cours
Source le volcan Domuyo
· Altitude 2 300 m
· Coordonnées 38° 59′ 38″ S 68° 00′ 07″ O / -38.9939, -68.002 (Source - Río Neuquén)  
Embouchure Río Negro
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite río Agrio
Pays traversés Drapeau de l’Argentine Argentine
Principales villes Neuquén
La vallée du río Neuquén, long ruban fertile (en haut à gauche), et le lac Pellegrini, vus depuis la station spatiale internationale

Le Río Neuquén est un important cours d'eau de la Patagonie argentine. Il coule entièrement sur le territoire de la province de même nom, bien que dans ses derniers kilomètres il serve de frontière avec la province de Río Negro.

Situation[modifier | modifier le code]

Son bassin recouvre la moitié nord de la province homonyme. Il nait dans la Cordillère des Andes, prend la direction sud-sud-est et finit par confluer avec le Río Limay formant ainsi le fleuve Río Negro. Sa longueur avoisine les 400 km.

Ses eaux sont troubles à cause des sédiments emportés du volcan Domuyo.

Affluents[modifier | modifier le code]

Ses principaux affluents sont :

Le lac Pellegrini[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lac Pellegrini.

Après le lac Agrio situé sur le cours supérieur du río Agrio, le Neuquén n'avait pas de lac naturel susceptible de régulariser ses flots, ce qui provoquait régulièrement des débordements catastrophiques. Un canal de dérivation fut dès lors construit vers une dépression naturelle située à gauche de la rivière, ce qui donna naissance au lac Pellegrini. Celui-ci, situé en province de Río Negro, joue le rôle de tampon en cas de changement brusque de débit. Ce lac est utilisé en outre pour la pêche, la navigation de plaisance ; il constitue un atout pour le tourisme régional.

Importance économique[modifier | modifier le code]

Dans son cours supérieur il abonde en truites. Sa vallée inférieur s'est muée en centre de fruiticulture intensive. On y a planté récemment des vignes destinées à la production de vins, en particulier autour de la localité de San Patricio del Chañar.

A 90 km de sa confluence se trouvent le barrage de Portezuelo Grande et l'usine hydroélectrique de Cerros Colorados, destinés au contrôle des crues et à la génération d'électricité, avec cette particularité que l'on a opté pour une solution sans submersion d'un secteur de la vallée. Ce complexe joint à celui du barrage d'El Chocón permet de contrôler les crues du Río Negro et d'aider au développement de la haute vallée de ce dernier.

Article détaillé : Cerros Colorados.

En juin 2008, a débuté le processus de licitation en vue de la construction du barrage et du complexe hydroélectrique de Chihuido I, situé à 5 km en aval de son confluent avec le río Agrio (hauteur maximale au-dessus du lit de la rivière (côte 527 m) : 104 m). Le projet envisage la construction d'un barrage et d'une usine hydroélectrique capable de générer 1 900 GWh par an (1,9 milliard de kilowattheures).

Article détaillé : Barrage de Chihuido I.

La basse vallée du Neuquén est une région de fruiticulture intensive productrice de fruits, surtout fruits à pépins (comme poires, pommes et raisins). Cette basse vallée est en relation étroite avec les secteurs voisins des vallées des ríos Negro et Limay, qui possèdent elles aussi de vastes zones de culture fruitière en plein essor. L'ensemble de ces régions s'appelle le Comahue. Dans cette région dont la capitale est la ville de Neuquén vivent plus de sept cents mille personnes.

Article détaillé : Comahue.

Les débits[modifier | modifier le code]

La rivière roule plus de 300 mètres cubes par seconde au niveau de son confluent avec le Río Limay, soit plus que le débit de la Seine à Paris, ou autant que la Loire à Orléans. Seule la partie andine (occidentale) de son bassin bénéficie de précipitations abondantes. On y trouve de nombreux lacs (notamment le fort beau lac Agrio) et rivières. La partie orientale au contraire est sèche et quasi désertique comme l'est l'ensemble de la meseta patagonique.

L'étendue de son bassin est de 50 774 km2.

Les débits à Paso de los Indios[modifier | modifier le code]

Le débit du Río Neuquén a été observé pendant 78 ans (1903-1980) à Paso de los Indios, localité de la province de Neuquén située à quelque 120 kilomètres avant son confluent avec le Río Negro[1].

À Paso de los Indios, le débit annuel moyen ou module observé sur cette période était de 312 m3/s pour un bassin versant de 30 200 km2.

La lame d'eau écoulée dans cette portion, de loin la plus arrosée du bassin versant de la rivière atteint ainsi le chiffre de 326 millimètres par an.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Paso de los Indios
(Données calculées sur 78 ans)

Débits des cours d'eau du bassin du río Neuquén[modifier | modifier le code]

Source[2].

Cours d'eau Localité Période
d'observation
Débit moyen
río Neuquén Varvarco 1981-2004 94,46
río Neuquén Andacollo 1971-2004 111,20
río Nahueve Los Carrizos 1974-2004 45,62
río Neuquén Rahueco 1984-2004 187,50
río Curileuvú Los Maitenes 1989-2004 17,38
río Agrio Bajada del Agrio 1953-2004 74,51
río Neuquén Paso de los Indios 1903-2004 310,90

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]