Río Negro (Amazone)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Río Negro.
Rio Negro
(Río Guainía)
La Rencontre des Eaux. Remarquez la différence de couleur des eaux.
La Rencontre des Eaux.
Remarquez la différence de couleur des eaux.
Situation du Rio Negro dans le bassin de l'Amazone.
Situation du Rio Negro dans le bassin de l'Amazone.
Caractéristiques
Longueur 2 250 km (Il s'agit de la longueur totale du système Guainia-Negro)
Bassin 691 000 km2
Bassin collecteur l'Amazone
Débit moyen 29 300 m3/sManaus) confluent avec l'Amazone
Cours
Source au Pico da Neblina (3014m)
· Coordonnées 3° 08′ 00″ S 59° 54′ 30″ O / -3.13333, -59.9083 (Source - Rio Negro)  
Confluence Amazone
Géographie
Pays traversés Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de la Colombie Colombie
Drapeau du Venezuela Venezuela

Le rio Negro ou río Guainía est une rivière d'Amérique du Sud de 2 250 km et un affluent de l'Amazone en rive gauche (soit au nord de l'Amazone).

Géographie[modifier | modifier le code]

Coucher de soleil sur le Rio Negro, à quelques kilomètres de Manaus.

La rivière prend sa source en Colombie sous le nom de Río Guainía[1],[2] et ensuite forme la frontière entre le Venezuela et la Colombie avant d'entrer au Brésil pour enfin se jeter dans le Rio Solimões en un confluent appelé Rencontre des Eaux en aval de la ville de Manaus. En Colombie la rivière porte le nom de « río Guainía » et au Brésil de « rio Negro ».

Le Rio Negro est la plus importante des rivières à eaux noires. Cette couleur noire vient de sa forte concentration en fer et en matière organique due à l'humus en décomposition dont il se charge en traversant les sols forestiers des boucliers primaires ce qui contribue à changer sa couleur et le rend très acide.

Son très important débit moyen inter-annuel ou module se monte à 28 400 mètres cubes par seconde au niveau de son confluent avec l'Amazone [3] (13 fois le débit moyen du Rhin ou encore 3,5 fois celui de la Volga en fin de parcours). Ceci en fait le quatrième cours d'eau d'Amérique du Sud, après l'Amazone, l'Orénoque et le rio Madeira.

Affluents[modifier | modifier le code]

Cours supérieur : río Guainía en Colombie et au Venezuela[modifier | modifier le code]

  • Il reçoit de gauche la rivière vénézuélienne du Casiquiare (340 km). Celui-ci a comme sous-affluents les ríos Siapa et Yatua.

Cours brésilien : le rio Negro[modifier | modifier le code]

Au Brésil, ses affluents et sous-affluents les plus importants sont :

  • le rio Cuiuni (400 km)
  • le rio Araçá (390 km)
    • le rio Marari
    • le rio Curuduri
    • le rio Demini
  • le rio Branco (1430 km y compris les 870 km du rio Uraricoera)
    • le rio Uraricoera
    • le rio Mucajaí
    • le rio Anauá
    • le rio Catrimani
  • le rio Jauaperí (530 km)
    • le rio Alalaú
  • le rio Unini (530 km)
  • le rio Jaú (400 km)
    • le rio Carabinani.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://atlasgeografico.net/tag/rio-guainia
  2. http://michelbraunstein.com/dauphins-roses-les-amazones-du-rio-negro/
  3. (pt) Brasil - Hidrografía