Réversibilité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Sciences[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

  • La réversibilité indique la faculté pour un véhicule (en principe une rame, automotrice ou tractée, un autorail, ou un tramway) de circuler aussi bien dans un sens que dans l'autre, sans manœuvre préalable. Il est alors nécessaire qu'une cabine de conduite soit disposée à chaque extrémité de la rame (dans une voiture pilote pour une rame tractée), ou bien que la cabine unique soit installée sur le toit, dans un kiosque, pour les autorails (X 3800 ou X 5100 par exemple).

Informatique[modifier | modifier le code]

La réversibilité s’entend dans le cadre de contrat de gestion externalisée et totale du système informatique par une seule société, qui tient le rôle que tiendrait un service informatique en interne pour la société cliente. En cas de rupture du contrat, le prestataire informatique doit permettre à son successeur d'assurer la reprise de la gestion du système informatique du client en lui transmettant les informations utiles dont il dispose. Évidemment, le prestataire repreneur ne devrait pas exiger la ré-appropriation de l’ensemble des connaissances acquises par le prestataire au cours de la durée du contrat, bien que cela soit fréquemment le cas à cause d'un manque de normalisation et d'harmonisation de l'utilisation du terme de "réversibilité". La faisabilité de la réversibilité implique que le prestataire informatique ait mis en œuvre des solutions standards. La clause de reversibilité doit être prévue avant la signature du contrat et implique généralement une contre-partie financière. Cette clause assure une sécurité à la société cliente de ne pas être totalement dépendante de son prestataire informatique en cas de rupture ou fin de contrat, même si ce dernier s'achève de façon conflictuelle.

Psychanalyse[modifier | modifier le code]

Il existe une réversibilité du sujet et de l’objet dans le fantasme, chez Freud et chez Lacan (à compléter).

Énergie nucléaire[modifier | modifier le code]

La notion de réversibilité est particulièrement utilisée depuis 1991 dans les discussions et les dispositions concernant le stockage des déchets radioactifs issus de la combustion nucléaire.

Théologie catholique[modifier | modifier le code]

La réversibilité est un dogme qui dispose que les mérites des saints profitent à l'ensemble de la communauté de l'église[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Les soirées de Saint-Pétersbourg : ou, Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence : suivis d'un traité sur les sacrifices », sur books.google.fr (consulté le 13 juillet 2010)