Résolution 155 du Conseil de sécurité des Nations unies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conseil de sécurité des Nations unies
Résolution 155

alt=Description de l'image Flag of Cyprus.svg.
Caractéristiques
Date 24 août 1960
Séance no  892
Vote Pour : 11
Abs. :
Contre :
Sujet Admission de Chypre
Résultat Adoptée

Membres permanents

Conseil de sécurité 1960
Drapeau de la République de Chine CHN · Drapeau de la France FRA · Drapeau du Royaume-Uni UK · Drapeau des États-Unis USA · Drapeau de l'URSS USSR

La Résolution 155 est une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU votée le 24 août 1960 concernant Chypre et qui recommande à l'Assemblée générale des Nations unies d'admettre ce pays comme nouveau membre.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

L'île demeure turque pendant trois siècles, avant d’être cédée en 1878 au Royaume-Uni « pour être occupée et administrée » par ce dernier au nom de l’Empire ottoman qui conserve néanmoins la souveraineté nominale sur l’île, même si en pratique celle-ci est désormais intégrée à l’Empire britannique.

En 1914, lors de l’entrée en guerre de l'Empire Ottoman dans la Grande Guerre, le Royaume-Uni annexe officiellement Chypre et en fait un protectorat, puis, en 1925, malgré le vœu des Grecs de l’île, une colonie. En 1931, des révoltes éclatent, appelées Oktovriana : les Britanniques répliquent par l’établissement d’un régime dictatorial appelé la « Palmerocratie » d’après le nom du gouverneur Richmond Palmer.

En 1955, les Chypriotes grecs reprennent les armes contre le pouvoir britannique qui recrutait des milices chypriotes turques pour renforcer ses troupes coloniales. Les accords de Zurich et de Londres de 1959 mettent fin à la lutte anti-coloniale et le traité de garantie garanti l’abandon de toute prétention territoriale britannique future. Le Royaume-Uni, la Turquie et la Grèce deviennent garants de l'équilibre constitutionnel de la République de Chypre. Le traité accorde, en particulier, un droit d'intervention militaire, sous certaines conditions, pour rétablir l'ordre constitutionnel si celui-ci venait à être modifié. Chypre devient une République indépendante en 1960 et adopte sa propre Constitution, ainsi que membre de l'ONU et du Commonwealth.(issu de l'article histoire de Chypre).

Texte[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :