Résistance-transistor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Résistance-transistor ou RTL est une famille de circuits logiques utilisée en électronique. Appelée aussi resistor-transistor logic, c'est la famille la plus simple de portes logiques utilisant des transistors bipolaires.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est la plus dépouillée des familles de circuits logiques, utilisées jusqu'au tout début des années 1970. Au contraire des portes à diodes, elles peuvent être mises en cascade indéfiniment, afin de produire des fonctions logiques plus complexes. Pour diminuer le temps de retard, les résistances utilisées par les portes RTL furent remplacées par des diodes, ce qui donna naissance aux portes logiques diode-transistor ou DTL, puis aux portes Transistor-Transistor logic ou TTL. Leurs principal inconvénient est leur faible rapidité de commutation[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Instrument Engineers' Handbook, Fourth Edition, Volume Two", par Bela G. Liptak, page 1019 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :