Réserves obligatoires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les réserves obligatoires sont des réserves financières que les banques et autres établissements financiers doivent déposer auprès de la banque centrale.

Définition[modifier | modifier le code]

Le montant des réserves obligatoires à déposer, rémunérées ou non selon les pays, est calculé comme un pourcentage de leur encours de dépôts. En général, seule une partie des dépôts est prise en compte. Dans la zone euro, il s’agit des dépôts et des titres de créance et instruments du marché monétaire dont les échéances sont inférieures à deux ans[1]. Par exemple, si une banque a 100 € comme dépôts et si le pourcentage de réserve est de 10 %, les réserves obligatoires à déposer à la banque centrale s’élèvent à 10 €.

Depuis leur mise en place début 1999[2], le taux des réserves obligatoires (appelé en anglais required reserve ratio (RRR)) était de 2 % dans la zone euro pour les dépôts à vue et les dépôts à terme d’une durée inférieure ou égale à deux ans[1]. En date du 18 janvier 2012, ce montant est abaissé à 1 %[3].

Ces réserves obligatoires sont rémunérées à un niveau indexé sur la moyenne du taux d’intérêt marginal des opérations principales de refinancement de l’Eurosystème, soit un taux qui était de 1 % en 2010, puis a atteint 1,5 % en août 2011[4], avant de redescendre à 1,25 % fin 2011, puis 1 % en janvier 2012[5], 0,5 % puis 0,25 % en 2013, pour atteindre 0,15 % en juillet, puis 0,05 % le 10 septembre 2014[6].

Les autorités monétaires peuvent faire varier le montant des réserves obligatoires en fonction de leur volonté de limiter l’expansion du crédit (voir effet multiplicateur du crédit) : elles s’en servent comme un des instruments de leur politique monétaire.

Par exemple, en 2007 et début 2008, les autorités monétaires chinoises augmentent le montant des réserves pour limiter l’inflation. Puis, fin 2008, la banque centrale chinoise l’abaisse 4 fois pour compenser les effets de la crise financière mondiale. À partir de décembre 2009, elle relève à nouveau le montant des réserves obligatoires qui était alors de 15,5 % dans le but de réduire les pressions inflationnistes ; ce montant augmente plusieurs fois en 2010, jusqu’à atteindre 18,5 % fin 2010 pour les grandes banques[7], dépassant ainsi le niveau record atteint mi-2008 avant la crise[8].

Six nouvelles hausses de ce montant ont lieu pendant le 1er semestre 2011, le portant le 20 juin 2011, à un niveau record de 21,5 % pour les plus grandes banques[9],[10].

Mettant fin à 2 ans de hausse et pour tenir compte d’une baisse de l’inflation et de la croissance, la banque centrale chinoise abaisse à 21 % le 5 décembre 2011, puis à 20,5 % le 24 février 2012[11],[12] et à 20 % le 12 mai[13] le montant des réserves des grandes banques. Après 2 ans de stabilité, ce montant est, une nouvelle fois diminué, à 19,5%, mi-juin 2014 pour la plupart des banques chinoises[14]. Celles des banques petites et moyennes avaient été abaissées à 16,5 % en novembre 2012[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les réserves obligatoires », sur le site de la Banque de France (consulté le 20 janvier 2012)
  2. (en) Banque Centrale Européenne, minimum reserve requirements
  3. baisse du ratio de réserves obligatoires de 2 % à 1 % Banque de France, janvier 2012
  4. Banque centrale Européenne - BCE - Réserves obligatoires et taux de rémunération
  5. (en)Minimum reserve and liquidity statistics BCE, consulté le 30 aout 2013
  6. (en) "Data" Minimum reserves – remuneration rate 0,15 % BCE, consulté en juillet 2014
  7. (en) Reuters – China raises banks' reserve ratios, hausse des réserves obligatoires chinoises 10 décembre 2010
  8. CCTV-China Central TV mai 2010
  9. Radio Chine Internationale La banque centrale a relevé le taux des réserves obligatoires à 20 % pour les grandes institutions financières et à 16,5 % pour celles de moyenne et de petite taille
  10. Reuters - la Banque populaire de Chine va relever de 50 points de base le ratio de réserves obligatoires mardi 14 juin 2011
  11. La Chine va baisser le taux des réserves obligatoires de 0,5 point de pourcentage Le quotidien du peuple, 1er décembre 2011
  12. La Chine a baissé de 50 points de base le ratio de réserves obligatoires Ambassade de la République Populaire de Chine, 19 février 2012
  13. La Banque centrale chinoise a annoncé samedi une nouvelle baisse des réserves obligatoires des banques lamontagne.fr, 13 mai 2012
  14. (en) PBOC Expands Reserve-Ratio Cuts Bloomberg.com, le 16 juin 2014
  15. (en) RRR for small and medium-sized lenders is 16.5 percent english.eastday.com , 3 novembre 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]