Réserve naturelle de Srébarna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Réserve naturelle de Srébarna
Image illustrative de l'article Réserve naturelle de Srébarna
Catégorie UICN IV (aire de gestion des habitats/espèces)
Identifiant 19029
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Coordonnées 44° 06′ 52″ N 27° 04′ 41″ E / 44.11444, 27.0780644° 06′ 52″ Nord 27° 04′ 41″ Est / 44.11444, 27.07806  
Superficie 638 ha
Création 1948
Classement  Patrimoine mondial (1983)
 Réserve de biosphère (1977)
 Site Ramsar (1975)

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

(Voir situation sur carte : Bulgarie)
Réserve naturelle de Srébarna
Réserve naturelle de Srébarna *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Type Naturel
Critères (x)
Superficie 638 ha
Zone tampon 673 ha
Numéro
d’identification
219
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1983 (7e session)
Classement en péril 1992-2003
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La réserve naturelle de Srébarna (en bulgare : Природен резерват Сребърна, transcrit Priroden rezervat Srebarna) est une réserve naturelle situé au nord-est de la Bulgarie (Dobroudja méridionale), près du village éponyme, à 18 km à l'ouest de Silistra et à 2 km au sud du Danube.

Située sur la Via Pontica, une importante route de migration d'oiseaux entre l'Europe et l'Afrique, elle abrite notamment le lac Srébarna.

La réserve comprend 6 km² de terres protégées ainsi qu'une zone tampon de 5,4 km². Le lac est peu profond, allant de 1 à 3 m. Il existe un petit musée abritant une collection d'espèces d'animaux empaillées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Quoique le lac Srébarna fut longtemps étudié par des biologistes étrangers, le premier scientifique bulgare à s'intéresser à la région est Aleksi Petrov, qui visite la réserve en 1911. En 1913 tout le Dobroudja méridional est incorporée à la Roumanie ; il sera rendu à la Bulgarie en 1940. Petrov résume alors ses études de la région, et plus précisément ses oiseaux.

La région est déclarée réserve naturelle nationale en 1948 et est un site de Ramsar depuis 1975. La réserve est ajoutée à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983.

Légendes[modifier | modifier le code]

Réserve naturelle de Srébarna

Il y a plusieurs légendes sur l'origine du nom du lac. L'une raconte que c'est en honneur d'un khan nommé Srébiste, tué dans la région pendant une bataille contre les Petchenègues, une autre d'un bateau plein d'argent (srébro en bulgare), et une autre (la plus probable) des reflets de la pleine lune sur le lac la nuit.

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs espèces hydrophytes autour du lac, dont le roseau commun. La réserve abrite 67 espèces de plantes, certaines en danger d'extinction en dehors de Srébarna.

On y trouve également 39 espèces de mammifères, 21 reptile et amphibiens, et 10 espèces de poisson, mais la réserve est surtout célèbre pour les 100 espèces d'oiseaux qui y nichent, dont le pélican frisé, le cygne tuberculé, l'oie cendrée, plusieurs espèces de canard, le busard des roseaux, la gorge-bleue à miroir, des membres de la famille Paridae, le héron et le cormoran.

Références[modifier | modifier le code]