Réserve naturelle de Baïkal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Réserve naturelle de Baïkal-Léna.
Réserve naturelle de Baïkal
Image illustrative de l'article Réserve naturelle de Baïkal
Paysages des monts Khamar-Daban
Catégorie UICN Ia (réserve naturelle intégrale)
Identifiant 11592
Pays Drapeau de la Russie Russie
Sujet fédéral Sibérie
République russe Bouriatie
Ville proche Irkoutsk
Coordonnées 51° 20′ 36″ N 105° 09′ 27″ E / 51.343333, 105.1575 ()51° 20′ 36″ Nord 105° 09′ 27″ Est / 51.343333, 105.1575 ()  
Superficie 1 657 km2
Création 1969

Géolocalisation sur la carte : Bouriatie

(Voir situation sur carte : Bouriatie)
Réserve naturelle de Baïkal

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Réserve naturelle de Baïkal

La réserve naturelle de Baïkal (en russe : Байка́льский запове́дник) est une réserve naturelle (zapovednik) de Russie d'une superficie de 1 657 km2, située dans la république russe de Bouriatie en Sibérie à 150 km au sud-est d'Irkoutsk. La réserve a été créée en 1969 en bordure de la rive sud-est du lac Baïkal.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La réserve de Baïkal-Léna se situe à 80 km à l'est de Kultuk, la ville la plus proche, et à 150 km au sud-est d'Irkoutsk. Elle s'étend sur 46 km de longueur et 45 km de largeur maximales pour une surface totale protégée de 1 657 km2.

De nombreuses aires protégées entourent le lac Baïkal : à l'ouest se trouve la plus grande que constitue la réserve naturelle de Baïkal-Léna[1] (6 600 km2) créée en 1986 ; en Bouriatie au sud la réserve naturelle de Baïkal (1 657 km2) créée en 1969, à l'est la réserve naturelle de Bargouzine (3 740 km2) créée en 1916, et enfin au nord-est la réserve naturelle de Dzerguine fondée vers 2000. À ces réserves s'ajoutent les parcs nationaux de Zabaïkal[2], de Pribaïkal et de Tounka fondés dans la seconde moitié du XXe siècle[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Baikal reservate.jpg

La réserve se trouve en retrait de la bordure du lac Baïkal, en raison du passage des voies ferroviaires et routières, qu'elle longerait sur environ 50 km. Elle est traversée par les rivières Vydrinaïa et Michikha[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat présent sur la réserve est de type continental. Les relevés météorologiques pratiqués à Irkoutsk, situé à 80 km au nord-ouest, sont en partie applicables à la réserve de Baïkal :

Relevé météorologique d'Irkoutsk
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −23,3 −21,1 −13,8 −3,9 2,4 7,7 11,3 9,7 3,3 −3,8 −12,7 −20 −5,4
Température moyenne (°C) −18,3 −15,2 −7,1 2,1 9,7 15,2 17,7 15,5 8,9 1,3 −7,8 −15,2 0,6
Température maximale moyenne (°C) −13,1 −8,2 0,2 8,8 17,1 22,6 24,4 22,2 15,9 7,7 −2,3 −10,4 7,1
Précipitations (mm) 12 8 12 18 33 71 116 89 53 24 20 16 471
Source : Pogoda.ru.net


Géologie[modifier | modifier le code]

La réserve couvre une partie des monts Khamar-Daban.

Histoire[modifier | modifier le code]

Baikal reservate -2.jpg

Les premiers projets de création de la réserve de Baïkal-Léna datent de 1968 et sont l'œuvre de scientifiques sibériens qui souhaitent préserver la forêt des monts Khamar-Daban et déposent une demande auprès de la République soviétique de Bouriatie. Le 5 juillet 1968, le Conseil des ministres bouriates adopte une résolution de protection de la zone qui devient effective le 26 octobre 1969[4].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Gestion et réglementation[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Baikalo-Lensky Zapovednik sur le site du Center for Russian Nature Conservation.
  2. (en) Zabaikalsky National Park sur le site du Center for Russian Nature Conservation.
  3. La Biodiversité et ceux qui la préservent par Agnès Pozzi, éditions L'Harmattan, 2011, (ISBN 9782296470705), p.71-72
  4. a et b Le Lac Baïkal par Laurent Touchart, éditions L'Harmattan, 1998, (ISBN 9782738464118), p.107-111.