Réserve forestière de Sinharâja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réserve intégrale patrimoinale nationale de Sinharâja
Image illustrative de l'article Réserve forestière de Sinharâja
végétation tropicale dans la réserve forestière
Catégorie UICN IV (aire de gestion des habitats/espèces)
Identifiant 16383
Pays Sri Lanka
Province Province du Sud
Coordonnées 6° 22′ 52″ N 80° 28′ 16″ E / 6.381, 80.471 ()6° 22′ 52″ Nord 80° 28′ 16″ Est / 6.381, 80.471 ()  
Superficie 95,8 km2
Création 8 mai 1875
Administration Département de la conservation des forêts

Géolocalisation sur la carte : Sri Lanka

(Voir situation sur carte : Sri Lanka)
Réserve intégrale patrimoinale nationale de Sinharâja
Réserve forestière de Sinharaja *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Vue de la forêt
Vue de la forêt
Pays Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka
Subdivision Provinces de Sabaragamuwa et du Sud
Type Naturel
Critères (ix) (x)
Superficie 8 564 ha
Numéro
d’identification
405
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 1988 (12e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Sur les autres projets Wikimedia :

La réserve forestière de Sinharâja est un parc national du Sri Lanka. La réserve est considérée comme la dernière zone viable de forêt humide primaire du pays[1] et a été reconnue d'importance mondiale et classée réserve de la biosphère depuis 1978 puis inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1989.

La forêt vierge montagneuse a été sauvée de l'exploitation commerciale par son inaccessibilité. L'étymologie de "Sinharâja" provient de sinha = lion et raja = roi en cinghalais.

Localisation et superficie[modifier | modifier le code]

La réserve forestière est constituée de deux ensembles, la réserve proprement dite d'une superficie de 60 91 km2, et la réserve proposée de 27 73 km2. Ces deux ensembles constituent la réserve de biosphère de Sinharâja.

La réserve n'est longue que de 21 kilomètres (est-ouest), et large de 7 kilomètres maximum (nord-sud). Elle est délimitée par la Napala dola (dola = ruisseau) et la Koskulana ganga (ganga = rivière) au nord, la Kalukandawa ela (ela = ruisseau) et la Pitakele ganga à l'ouest, la Maha dola et la Gin ganga au sud, et par un ancien chemin pédestre à l'est qui traverse le village de Denuwakanda[2].

La réserve s'étend sur le district de Ratnapura de la province de Sabaragamuwa pour sa moitié nord, et sur les districts de Galle et Matara de la province du Sud sur sa moitié sud.

Se trouvent cependant sur cette surface réduite de nombreuses espèces endémiques, dont des arbres, des insectes, des amphibiens, des reptiles, des oiseaux et des mammifères[1].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

De par la végétation dense, la faune sauvage du parc est difficilement observable. Parmi les grands mammifères, seuls la quinzaine de léopards peuvent parfois être vus. Le plus courant des mammifères est le singe Semnopithèque blanchâtre.

Un phénomène intéressant est que les oiseaux de la région se déplacent souvent en groupes mixtes, généralement conduits par les Drongo à raquettes et le bruyant Turdoides rufescens. Parmi les 26 espèces d'oiseaux endémiques du Sri Lanka, les 20 espèces forestières se rencontrent ici, dont les Malcoha à face rouge, Coucal de Ceylan et le Urocissa ornata.

Parmi les reptiles endémiques peuvent observées plusieurs espèces de vipères, ainsi que de nombreux amphibiens dont des rainettes.

Parmi les espèces invertébrées endémiques, le papillon aile d'oiseau, et les inévitables sangsues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Fiche descriptive UNESCO
  2. (en) « Sinharaja Rain Forest Sri Lanka » (consulté le 15 août 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]