Réserve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

  • D'une manière générale, une réserve désigne un ensemble (le contenu ou par extension le contenant) mis de côté à titre de sécurité, de provision ou de conservation.
  • Par métonymie, la réserve est l'endroit où l'on entrepose des marchandises ou des provisions de bouche.

En macroéconomie,

Industrie[modifier | modifier le code]

  • Les réserves désignent l'ensemble des ressources connues. Le terme peut s'employer pour toute matière première.
  • Plus particulièrement, dans l'industrie pétrolière (en France), les réserves indiquent une obligation légale imposée aux sociétés pétrolières, d'avoir un stock de pétrole brut ou de son équivalent en produits finis représentant trois mois de consommation, pour des raisons de sécurité nationale.

Droit[modifier | modifier le code]

  • Une réserve est une condition de précaution mise à une approbation, une décision ou à un contrat (une clause de réserve).
  • En droit, la réserve est la partie de la succession que la loi réserve à certains héritiers.
  • En histoire du droit, la réserve est le domaine retenu du seigneur.

Territoires[modifier | modifier le code]

  • Réserve de chasse (game reserve ou hunting reservation en anglais) : périmètre territorial réservé à la chasse. Jadis privilège aristocratique, c'est aujourd'hui un loisir pratiqué par des sociétés mutualistes ou commerciales.
  • Réserve naturelle (wild reserve ou natural reservation en anglais, parfois dite parc naturel) : périmètre territorial dédié à la préservation de la biodiversité et des milieux naturels, préservé de l'exploitation agricole ou industrielle intensive, de la chasse et de l'urbanisation, où les activités humaines sont réglementées et réduites.
  • Réserve ethnique (aboriginal, indian, maori land ou native reservation) : territoire à statut spécial dépendant d'un pays souverain mais réservé à une seule catégorie de citoyens, qualifiés d'autochtones, d'aborigènes ou de natifs parce que leurs ancêtres y vivaient avant l'arrivée des majorités actuelles, et devenus minoritaires au milieu de celles-ci ; les réserves ethniques ont souvent une certaine autonomie, sont financées par l'état dont elles dépendent, bénéficient parfois d'exemptions fiscales et leurs habitants ont la liberté d'en sortir pour devenir des citoyens comme les autres, mais elles ne représentent, pour ceux-ci, qu'une infime compensation territoriale face à la perte de tout un continent ou de terres et de ressources beaucoup plus vastes.

Autres[modifier | modifier le code]

  • En beaux-arts, les réserves sont les parties qu’on laisse en blanc dans certains procédés comme l’aquarelle et le lavis.
  • Dans le domaine des bibliothèques, la réserve est le lieu où l'on stocke un ensemble de documents rares et précieux demandant une protection particulière et dont la communication est soumise à certaines conditions.
  • En liturgie catholique, la réserve est l'hostie consacrée, conservée pour être présentée à l’adoration des fidèles ou employée à la communion en dehors de la messe.
  • En langage militaire, les réserves désignent un ensemble de forces de (ou en) complément.
  • En politique, la « réserve parlementaire » est une dotation financière utilisable par les sénateurs et députés français, issue du budget de l'Assemblée nationale et du Sénat, qui sert à financer des associations et des collectivités de leur circonscription.
  • En termes sportifs, une équipe réserve est la 2e équipe d'un club de football, de basket ou de volley, etc. La réserve évolue donc dans une division inférieure à celle de l'équipe pro.
  • Réserve (ou garde-manger) est, dans une habitation, une pièce aérée et fraiche destinée à la conservation des aliments.