Réseau routier de la Colombie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du réseau routier en Colombie en 2012.

Le réseau routier colombien regroupe en 2010 près de 128 000 km de voies diverses dont 17 143 km de routes principales. 11 463 km de ce réseau routier principal sont gérés par l’Instituto Nacional de Vías (INVIAS), les 5 680 km restants ayant été cédés à l'Instituto Nacional de Concesiones (INCO)[1]. Concernant les 111 364 km se répartissant entre les routes secondaires et primaires, 36 618 km sont à la charge des départements, 34 918 km sont sous celle des municipalités, l'INVIAS gère 27 577 km de routes tertiaires (appelées autrefois caminos vecinales ou chemins vicinaux) tandis que les 12 251 derniers sont des voies privées[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1905, la Colombie ne compte que 200 km de routes[2]. La Loi no 88 de 1931 établit pour la première fois un plan de construction de routes en Colombie. Est ainsi défini un système de voiries comprenant les troncales allant du sud vers le nord du pays, les transversales et les routes appartements aux départements[3]. La loi no 12 de 1949 classe les routes dans différentes catégories : les troncales, les départementales et les régionales. Par la suite, plusieurs décrets incluent d'autres routes dans le plan national et en nationalisent d'autres qui sont à caractère départemental et municipal[3].

Routes nationales[modifier | modifier le code]

Le réseau principal, appelé red nacional de carreteras[1], est constitué notamment des axes routiers troncales et transversales permettant l'accès aux capitales départementales. Il a pour fonction de base de relier les principales zones de production et de consommation de la Colombie et avec d'autres pays. Ces routes doivent être asphaltées[4].

Troncales[modifier | modifier le code]

Les troncales sont les principales voies carrossables qui traversent la Colombie dans l'axe nord-sud. Ces routes nationales constituent les principaux corridors pour le commerce extérieur du pays[5].

Panneau Route nationale Point de départ Arrivée
Rutacol-01.svg Route 1 (es) Périphérique de l'île de San Andrés (Flag of San Andrés y Providencia.svg San Andrés y Providencia)
Rutacol-03.svg Route 3 (es) Périphérique de l'île de la Providence (Flag of San Andrés y Providencia.svg San Andrés y Providencia)
Rutacol-05.svg Route 5 (es) Puente Internacional Río Mataje (Flag of Nariño.svg Nariño) Palo de Letras (Flag of Chocó.svg Chocó)
Rutacol-13.svg Route 13 (es) Junín (Flag of Nariño.svg Nariño) Quibdó (Flag of Chocó.svg Chocó)
Rutacol-15.svg Route 15 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-17.svg Route 17 (es) Chiles (Flag of Nariño.svg Nariño) Punto del Océano Pacífico (Flag of Cauca.svg Cauca)
Rutacol-19.svg Route 19 (es) Cali (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca) Loboguerrero (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca)
Rutacol-21.svg Route 21 (es) Guapá (Flag of Córdoba.svg Córdoba) Lorica (Flag of Córdoba.svg Córdoba)
Rutacol-23.svg Route 23 (es) Cali (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca) El K15 (Flag of Córdoba.svg Córdoba)
Rutacol-25.svg Route 25 (es) Puente Internacional de Rumichaca (Flag of Nariño.svg Nariño) Barranquilla (Flag of Atlántico.svg Atlántico)
Rutacol-25A.svg Route 25A (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-25B.svg Route 25B (es) La Pintada (Flag of Antioquia Department.svg Antioquia) Puerto Valdivia (Flag of Antioquia Department.svg Antioquia)
Rutacol-25C.svg Route 25C (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-27.svg Route 27 (es) Plato (Flag of Magdalena.svg Magdalena) Palermo (Flag of Magdalena.svg Magdalena)
Rutacol-29.svg Route 29 (es) Armenia (Flag of Quindío.svg Quindío) La Felisa (Flag of Caldas.svg Caldas)
Rutacol-31.svg Route 31 (es) Santander de Quilichao (Flag of Cauca.svg Cauca) Palmira (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca)
Rutacol-33.svg Route 33 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-37.svg Route 37 (es) Garzón (Flag of Huila.svg Huila) El Palo (Flag of Cauca.svg Cauca)
Rutacol-39.svg Route 39 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-41.svg Route 41 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-43.svg Route 43 (es) Paicol (Flag of Huila.svg Huila) Si Dios Quiere (Flag of Magdalena.svg Magdalena)
Rutacol-45.svg Route 45 (es) Puente Internacional San Miguel (Flag of Putumayo.svg Putumayo) Ye de Ciénaga (Flag of Magdalena.svg Magdalena)
Rutacol-45A.svg Route 45A (es) Neiva (Flag of Huila.svg Huila) San Alberto (Flag of Cesar.svg Cesar)
Rutacol-47.svg Route 47 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-49.svg Route 49 (es) San Roque (Flag of Cesar.svg Cesar) Riohacha (Flag of La Guajira.svg La Guajira)
Rutacol-55.svg Route 55 (es) Bogota (Flag of Bogotá.svg Bogota D.C.) Puente Internacional Pedro de Hevia (Flag of Norte de Santander.svg Norte de Santander)
Rutacol-57.svg Route 57 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-61.svg Route 61 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-65.svg Route 65 (es) Villagarzón (Flag of Putumayo.svg Putumayo) Saravena (Flag of Arauca.svg Arauca)
Rutacol-65A.svg Route 65A (es) Río Caguán (Flag of Caquetá.svg Caquetá) Puerto Caldas (Flag of Meta.svg Meta)
Rutacol-75.svg Route 75 (es) Puerto Leguízamo (Flag of Putumayo.svg Putumayo) Puerto Gaitán (Flag of Meta.svg Meta)
Rutacol-85.svg Route 85 (es) Leticia (Flag of Amazonas (Colombia).svg Amazonas) Mitú (Flag of Vaupés.svg Vaupés)
Rutacol-95.svg Route 95 (es) Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999

Transversales[modifier | modifier le code]

Les transversales sont les principales voies carrossables qui traversent la Colombie dans l'axe est-ouest[5].

Panneau Route nationale Point de départ Arrivée
Rutacol-08.svg Route 8 (es) Guachucal (Flag of Nariño.svg Nariño) Orito (Flag of Putumayo.svg Putumayo)
Rutacol-10.svg Route 10 Tumaco (Flag of Nariño.svg Nariño) El Pepino (Flag of Putumayo.svg Putumayo)
Rutacol-12.svg Route 12 Guapi (Flag of Cauca.svg Cauca) Croisement avec la Route 45 (Flag of Cauca.svg Cauca)
Rutacol-20.svg Route 20 Munchique (Flag of Cauca.svg Cauca) Paletará (Flag of Caquetá.svg Caquetá)
Route 22 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-24.svg Route 24 Patico (Flag of Cauca.svg Cauca) La Ceiba (Flag of Caquetá.svg Caquetá)
Rutacol-26.svg Route 26 Morales (Flag of Cauca.svg Cauca) Guadualejo (Flag of Cauca.svg Cauca)
Rutacol-30.svg Route 30 Neiva (Flag of Huila.svg Huila) Croisement avec la Route 85 (Flag of Vaupés.svg Vaupés)
Rutacol-32.svg Route 32 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-34.svg Route 34 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-36.svg Route 36 Buga (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca) Croisement avec la Route 65 (Flag of Meta.svg Meta)
Rutacol-38.svg Route 38 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-40.svg Route 40 (es) Buenaventura (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca) Puerto Carreño (Flag of Vichada.svg Vichada)
Rutacol-40A.svg Route 40A Buga (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca) Melgar (Flag of Tolima.svg Tolima)
Rutacol-42.svg Route 42 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-48.svg Route 48 Nóvita (Flag of Chocó.svg Chocó) Cartago (Flag of Valle del Cauca.svg Valle del Cauca)
Rutacol-50.svg Route 50 Nuquí (Flag of Chocó.svg Chocó) Paratebueno (Flag of Cundinamarca.svg Cundinamarca)
Rutacol-50A.svg Route 50A Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-52.svg Route 52 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-56.svg Route 56 (es) Medellín (Flag of Antioquia Department.svg Antioquia) Aguaclara (Flag of Casanare.svg Casanare)
Rutacol-58.svg Route 58 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-60.svg Route 60 Bahía Solano (Flag of Chocó.svg Chocó) Monterrey (Flag of Casanare.svg Casanare)
Rutacol-62.svg Route 62 (es) Turbo (Flag of Antioquia Department.svg Antioquia) Orocué (Flag of Casanare.svg Casanare)
Rutacol-64.svg Route 64 Ye de Barranca (Flag of Santander (Colombia).svg Santander) Croisement avec la Route 65 (Flag of Arauca.svg Arauca)
Rutacol-66.svg Route 66 Barrancabermeja (Flag of Santander (Colombia).svg Santander) Arauca (Flag of Arauca.svg Arauca)
Route 66B Bucaramanga (Flag of Santander (Colombia).svg Santander) Embranchement 55 NS 08 (Flag of Norte de Santander.svg Norte de Santander)
Route 68 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-70.svg Route 70 Palo de Letras (Flag of Chocó.svg Chocó) Puente Internacional Simón Bolívar (Flag of Norte de Santander.svg Norte de Santander)
Rutacol-74.svg Route 74 Puerto Rey (Flag of Córdoba.svg Córdoba) Tibú (Flag of Norte de Santander.svg Norte de Santander)
Rutacol-78.svg Route 78 (es) Lorica (Flag of Córdoba.svg Córdoba) El Burro (es) (Flag of Cesar.svg Cesar)
Rutacol-80.svg Route 80 El Carmen de Bolívar (Flag of Bolívar (Colombia).svg Bolívar) San Juan del Cesar (Flag of La Guajira.svg La Guajira)
Route 86 Route supprimée par la résolution no 339 du 26 février 1999
Rutacol-88.svg Route 88 Buenavista (Flag of La Guajira.svg La Guajira) Maicao (Flag of La Guajira.svg La Guajira)
Rutacol-90.svg Route 90 (es) Turbo (Antioquia) (Flag of Antioquia Department.svg Antioquia) Paraguachón (es) (Flag of La Guajira.svg La Guajira)
Rutacol-90A.svg Route 90A (es) Carthagène des Indes (Flag of Bolívar (Colombia).svg Bolívar) Barranquilla (Flag of Atlántico.svg Atlántico)

Routes secondaires et tertiaires[modifier | modifier le code]

Les routes secondaires servent à relier les municipalités entre elles ou à relier une municipalité à une route principale. Le réseau tertiaire sert à relier les municipalités à leurs veredas (secteurs territoriaux constituant les municipalités) et/ou corregimientos ainsi que les veredas et/ou corregimientos entre eux[4]. Les réseaux secondaires et tertiaires présentent globalement un état critique, se dégradant progressivement au fil du temps par manque d'entretien en raison des faibles ressources dont disposent les départements et le pays pour ces infrastructures[1].

Par mandat constitutionnel, le pays a décidé à mettre en œuvre un plan de décentralisation de l'administration publique, entamant un processus de transfert des routes secondaires vers les départements. En 1994, les routes tertiaires deviennent peu à peu à la charge des autorités locales mais ce processus de décentralisation est interrompu, les ressources budgétaires étant insuffisantes à cet effet[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (es)Ministère des Transports, « Diagnóstico del transporte 2011 »,‎ 2011 (consulté le 14 novembre 2012)[PDF]
  2. (es)Juana Salamanca Uribe, « Navegación fluvial, caminos, cable aéreo. La aventura extrema de los transportadores », Credencial Historia,‎ 1er avril 2011 (consulté le 15 novembre 2012)
  3. a et b (es)José Maria Bravo, « Caminos Vecinales en Colombia », El Mundo,‎ 25 avril 2008 (consulté le 16 novembre 2012)
  4. a et b (es)Conpes, « Programa de infraestructura vial de integración y desarrollo regional », Bogotá,‎ 15 décembre 2003 (consulté le 14 novembre 2012)[PDF]
  5. a et b (es)Ministère des Transports, « Caracterización del Transporte en Colombia - Diagnostico y Proyectos de Transporte e Infraestructura », Bogotá,‎ février 2005 (consulté le 15 novembre 2012)