République de Chita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La République de Tchita (Russie: Читинская республика) a été une république de courte durée sous la dictature théorique des ouvriers et des paysans. La ville de Chita dans l'Est de la Sibérie, lieu d'exil pour les premiers révolutionnaires, était devenue un centre d'agitation ouvrière dans les premières années du XXe siècle. Au cours de la Révolution russe de 1905 des révolutionnaires armés, appartenant au Parti ouvrier social-démocrate de Russie et dirigés par Viktor Kurnatovsky (Виктор Константинович Курнатовский), y prirent le contrôle au mois de décembre et proclamèrent la République de Tchita.

Les dirigeants de la république essayèrent d'organiser administrativement la ville et ses environs et le nouveau journal Zabaykalsky Rabochii y fut publié le 7 décembre 1905, mais la république était vouée à l'échec après l'écrasement des insurrections à Moscou et Saint-Pétersbourg. Les troupes fidèles au régime, sous les ordres de Paul von Rennenkampf et du général Miller-Zakomelsky, furent envoyées pour soumettre le territoire révolté qui fut rapidement subjugué, et le 22 janvier 1906 Tchita fut occupée par les troupes gouvernementales.

Les 6 dirigeants de la République de Tchita furent fusillés sur la colline de Titovsky sopka. En leur mémoire on a donné leurs noms à plusieurs rues centrales de la ville (rue Babushskinskaya, rue Kurnatovsky etc.)

Le terme de République de Tchita (Chitinskaya Respublika) désigne également la République d'Extrême-Orient (6 avril 1920 - novembre 1922), dont Chita fut la capitale après octobre 1920.

Sources[modifier | modifier le code]