République de Basse-Californie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basse-Californie.
Drapeau de la République de Basse-Californie

La République de la Basse-Californie est un État proclamé par le flibustier américain William Walker, avec un groupe de 45 hommes et le soutien de quelque 200 habitants, sur la péninsule de Basse-Californie, au Mexique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 15 octobre 1853, Walker commence sa première expédition de flibuste : la conquête des territoires mexicains de la Basse-Californie et de la Sonora. Il réussit à s'emparer de La Paz, capitale de la Basse-Californie, qui est alors un vaste territoire très peu peuplé. Il en fait la capitale de la nouvelle République de Basse-Californie, dont il se proclame président, et dote le nouvelle état d'une constitution calquée sur celle de la Louisiane.

Bien qu'il n'ait jamais réussi à s'approprier la Sonora, il décide trois mois plus tard d'intégrer la Basse Californie à une grande République de Sonora. Craignant des attaques de l'armée Mexicaine, il déplace ses positions d'abord à Cabo San Lucas au sud, puis à Ensenada au nord. Le manque de soutien matériel et une résistance inattendue de la part des Mexicains contraignent Walker à battre en retraite[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Scroggs 1916, p. 65

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William Oscar Scroggs, Filibusters and Financiers; the story of William Walker and his associates, New York, The Macmillan Company,‎ 1916 (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (es) Olmeda García, María del Pilar (2010). Baja California. Historia de las instituciones jurídicas. Ciudad de México: Instituto de Investigaciones Jurídicas UNAM.
  • (es) Rosengarten, Frederic (2002). William Walker y el ocaso del filibusterismo. Tegucigalpa: Guaymuras.