République démocratique finlandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

République démocratique finlandaise
Suomen kansanvaltainen tasavalta

1939 – 1940

Description de cette image, également commentée ci-après

Changements territoriaux prévus entre la République démocratique finlandaise et l'URSS. En vert, le territoire qui devait être cédé à la République démocratique finlandaise ; en rouge, le territoire qui devait être cédé par la Finlande à l'URSS.

Informations générales
Statut République, régime communiste, État satellite de l'URSS
Capitale Helsinki (de jure)
Terijoki (de facto)
Langue Finnois
Histoire et événements
1er décembre 1939 Proclamation
12 mars 1940 Dissolution

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La République démocratique finlandaise (en finnois : Suomen kansanvaltainen tasavalta, en suédois : Demokratiska Republiken Finland), également connue sous le nom de Gouvernement de Terijoki, était une république satellite de l'Union soviétique, instaurée le 1er décembre 1939.

Les détails de son histoire furent révélés au grand jour dans les années 1990, après divulgation des archives du Kremlin[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Viatcheslav Molotov signant un accord entre l'URSS et la République démocratique finlandaise. Derrière lui se tiennent Otto Wille Kuusinen et Joseph Staline.

Elle s'étendait sur les régions de Carélie que l'Armée rouge avait conquises pendant la guerre d'Hiver lors de la Seconde Guerre mondiale.

Les Soviétiques ont fait valoir en décembre 1939 qu'il s'agissait de l'unique gouvernement légitime de la Finlande, nécessaire au rétablissement de la paix. Otto Wille Kuusinen, dirigeant du gouvernement de la République démocratique finlandaise, accepta par ailleurs de céder la péninsule de Hanko ; une bande de terre de l'isthme de Carélie ; ainsi qu'une île du golfe de Finlande à l'Union soviétique[2]. Toutefois, l'URSS cesse d'appuyer la République démocratique finlandaise lors de la fin de la guerre d'Hiver en mars 1940.

Staline espérait que l'instauration de cette république provoquerait un soulèvement populaire contre le gouvernement finlandais ; il ne parvient pas à obtenir l'appui des communistes et des socialistes finlandais — que la Russie avait soutenus lors de la guerre civile finlandaise en 1917-1920), ceux-ci restant fortement disposés et unis à défendre leur pays dans ce que l'on appelle l'« esprit de la guerre d'Hiver ».

La république ne sera jamais reconnue au niveau international, mais le Troisième Reich exprima son soutien quant à cette dernière, en raison du Pacte Molotov-Ribbentrop signé avec l'URSS en 1939 et des activistes tels que Jawaharlal Nehru, George Bernard Shaw, Martin Andersen Nexø et John Steinbeck exprimèrent également leur soutien à la République démocratique finlandaise[3]. Les territoires pris à la Finlande furent alors intégrés à l'URSS sous le nom de République socialiste soviétique carélo-finnoise à la suite du traité de Moscou, signé le 12 mars 1940.

Le gouvernement[modifier | modifier le code]

Composition du gouvernement du 2 décembre 1939 au 12 mars 1940
Ministère Titulaire
Secrétaire du gouvernement populaire et Ministre des Affaires étrangères de la Finlande[4]
Otto Wille Kuusinen
Secrétaire adjoint du adjoint du gouvernement populaire et Ministre de la Finance[4]
Mauritz Rosenberg
Ministre de la Défense
Akseli Anttila
Ministre des Affaires intérieures
Tuure Lehén
Ministre de l'Agriculture
Armas Äikiä
Ministre de l'Éducation
Inkeri Lehtinen
Ministre des Affaires caréliennes
Paavo Prokkonen

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Manninen, Stalinin kiusa – Himmlerin täi, pp. 27-28.
  2. (en) Eagle & Paananen, The Winter War: The Russo-Finno Conflict, 1939–40, p. 26.
  3. (fi) Kansan vallan vaihtoehto Terijoen hallituksen lehdistössä 1939-1940, consulté le 9 avril 2012
  4. a et b (en) Brody, A. The USSR and Finland Historical, Economic, Political Facts and Documents. New York: Soviet Russia Today. 1939.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Eloise Engle et Lauri Paananen, The Winter War: The Russo-Finno Conflict, 1939–40. Boulder, Colorado, United States: Westview Press, 1985. (ISBN 0-8133-0149-1).
  • (fi) Ohto Manninen, Stalinin kiusa – Himmlerin täi. Helsinki: Edita, 2002. (ISBN 951-37-3694-6).

Articles connexes[modifier | modifier le code]