Réparation par excision de base

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La réparation par excision de base (ou BER pour Base excision repair en anglais) est un mécanisme de réparation d'un dommage au niveau d’une base individuelle de l’ADN. Un tel dommage est réparé par simple élimination de la base, suivi du clivage du désoxyribose, puis d’une nouvelle synthèse.

Dans ce processus, une ADN glycosylase élimine la base endommagée et une endonucléase clive le désoxyribose. Une ADN polymérase remplit à nouveau l’espace libéré en utilisant la base opposée comme matrice. Enfin, une ADN ligase suture le brin réparé. Donc, même si une seule base est endommagée, une série d’enzymes différentes sont nécessaires pour assurer une réparation correcte. La dernière étape de ce processus est également utilisée pour la réparation de simples cassures de la chaîne d’ADN.

La réparation par excision de base est principalement limitée à une base déterminée et se produit très rapidement; il peut se produire également dans des cellules nourrices une réparation locale portant sur 6 bases. Plusieurs ADN-glycosylases correspondent spécifiquement à l’élimination d’un type de base endommagée; c’est ainsi que l’uracile-ADN-glycosylase n’éliminera que les bases d’uracile et certains produits d’oxydation de l’uracile.

Les étapes du mécanisme[modifier | modifier le code]

  • Les ADN glycosylases - 11 sont identifiées chez l'homme - reconnaissent et ôtent la base modifiée (rupture de la liaison N-glycosidique). Ceci produit donc un site AP (A-purique, A-pyrimidique) sur l'ADN, trou d'une base. Cette reconnaissance de la case se fait par une ADN glycosylase spécifique, ce qui explique le nombre de celles-ci. On a, par exemple, une uracile ADN glycosylase, une hypoxanthine ADN glycosylase, etc.
  • Le site AP est reconnu par une AP endonucléase, qui clive le squelette sucre-phosphate sur le brin portant la lésion. On a alors deux extrémités intra-chaines : désoxyribose-5'-phosphate et 3'OH.
  • La resynthèse de la base est effectuée par une ADN polymérase (bêta si l'excision ne concerne qu'un nombre réduit de base, delta-epsilon si elle concerne un plus grand nombre de base.

D'autres protéines interviennent dans ce système, tel XRCC1 qui place le système enzymatique à l'endroit où doit s'effectuer BER.

Le système BER est essentiel à la vie puisque l'absence de la polymérase bêta nécessaire à ce processus est létale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]