Rémy Hysbergue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rémy Hysbergue est un artiste peintre français, né en 1967 à Valenciennes (France), vivant et travaillant à Paris.

Diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD), Rémy Hysbergue s'engage depuis la fin des années 1990 dans un travail de peinture, au travers de séries non-figuratives qui interrogent l'image, ses effets et/ou son pouvoir évocateur.

En parallèle, il enseigne depuis 2007 à l'École supérieure art et design de Saint-Étienne (ESADSE).

Son travail est actuellement représenté en France par la galerie Jean Brolly, et en Allemagne par la galerie Amel Bourouina.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

2014 :

2012 :

2011 :

2009 :

2007 :

  • Espace CASA, Saint-Tropez

2006 :

2005 :

  • Galerie de l'Atelier 2, Espace Francine Masselis, Villeneuve d'Ascq

2004 :

  • "Rémy Hysbergue", Galerie Nancy Hoffman, New York
  • Espace Lumière, Hénin-Beaumont

2003 :

  • "Rémy Hysbergue", Galerie Nancy Hoffman, New York
  • "Sans fuite d'huile", Galerie Philippe Casini, Paris

2002 :

  • Galerie Jack Hanley, San Francisco
  • "Trêve de balivernes", Galerie Philippe Casini, Paris
  • École des Arts Décoratifs d'Aubusson

2001 :

2000 :

  • "Une impression de beau temps", Galerie Philippe Casini, Paris

1997 :

  • Galerie Valleix, Paris

1996 :

  • Galerie du Haut Pavé, Paris

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

2014 :

2013 :

FRAC PACA, Marseille

  • "Le moindre geste", Grandes Galeries de l'Aître Saint-Maclou, Rouen

2012 :

2011 :

2010 :

2009 :

  • "Voyage sentimental. Attraction", FRAC Poitou-Charentes, Linazay
  • "Carte blanche à la galerie Jean Brolly", École des Beaux-arts, Rennes
  • "Vide et plénitude", organisée par le Centre Culturel Coréen, Espace Commines, Paris*

2008 :

2007 :

  • "La Société Générale, Zoom sur une collection", Carré d’Art, Nîmes*
  • "À travers le miroir", Musée d'art et d'archéologie, Aurillac
  • "Le syndrome de Babylone", Fonds d’art moderne et contemporain, Montluçon

2006 :

  • "Carte blanche à la galerie Jean Brolly", Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis
  • "Vous êtes ici", FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand*

2005 :

2004 :

  • "We have never been to Japan", Maison de la culture, Amiens
  • "De leur temps", ADIAF, Musée des Beaux Arts de Tourcoing*
  • "Lumière naturelle", Centre Pomel, Issoire
  • Galerie L'Espace du dedans, Lille

2003 :

  • "Concepts, Ideas, Inventions", Galerie Nancy Hoffman, New York
  • Ramp Gallery, Hamilton (Nouvelle-Zélande)
  • "A fleur de peau", École des Beaux-arts de Rouen
  • Galerie Philippe Casini, Paris

2002 :

  • "Voilà la France", CESAC & Il Filatoio, Caraglio (Cuneo, Italie)
  • "De singuliers débordements", Maison de la Culture d'Amiens*
  • École des Beaux-arts de Rennes
  • Galerie de Rutebeuf, Clichy
  • École des Beaux-Arts de Valence

2001 :

  • "Appellation d'origine non contrôlée", Maison de la Culture d'Amiens
  • Galerie du Wazoo, Amiens
  • Espace Culturel François-Mitterrand, Beauvais

2000 :

  • Galerie Philippe Casini, Paris

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ouvrages monographiques :
    • Rémy Hysbergue, catalogue des expositions au FRAC Poitou-Charentes, Angoulême et FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand, 2009.
    • Rémy Hysbergue, catalogue de l’exposition du FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand, Un, Deux... Quatre Éditions, 2001.

Extraits de l'article d'Eric Suchère tirés du catalogue consultables en ligne.

  • Articles (sélection) :
    • Philippe Cyroulnik, "Rémy Hysbergue, avant l'image", Dossier "Abstraction, le retour ?", Art absolument, no 57, janvier-février 2014, p. 70-71.
    • Philippe Dagen, "Rémy Hysberghe", Le Monde, 11 novembre 2012, p. 19.
    • Heinz Peter Schwerfel, "Malen gegen den Zufall", Art, das Kunstmagazin, mars 2012, p. 72-77. A télécharger.
    • Eric Suchère, "D'une grammaire des surfaces", dans Jérôme Game (dir.), Le Récit aujourd'hui, Presses universitaires de Vincennes, 2011, p. 52-55.
    • Guitemie Maldonado, "Abstraction faite. Notes sur la peinture de Rémy Hysbergue", 20/27, no 5, M19, Paris, 2011, p. 203-217.
    • Philippe Dagen, "Rémy Hysbergue et ses hybrides", Le Monde Magazine, 5 décembre 2009, p. 64.
    • Claude Lorent, La libre Belgique, avril 2006.
    • Philippe Dagen, "Repères", Le Monde, 4 février 2006, p. 26.
    • Claire Szulc, Art 21, janvier 2005.
    • Eric Suchère, Paraître, mars 2004.
    • Philippe Dagen, "Les désordres de Rémy Hysbergue", Le Monde, 22 novembre 2003.
    • Guitemie Maldonado, "Remy Hysbergue, Galerie Philippe Casini", ArtForum, septembre 2002.
    • Myriam Boutoulle, "Hysbergue la froideur irisée", Connaissance des arts, mai 2002.
    • Fabienne Fulchéri, The Art Newspaper, no 125, mai 2002.
    • Philippe Dagen, "Les abstractions piégées de Rémy Hysbergue", Le Monde, 8 avril 2002, p. 30.
    • Renaud Ego, Art Actuel, no 19, mars 2002, p. 33-34
    • Alexandre Bohn, "Rémy Hysbergue face à l’histoire", art press, no 274, décembre 2001, p. 24-27.
    • Philippe Dagen, "Les séductions de la disparition", Le Monde, 16 octobre 2000, p. 30.
    • Alain Dister, "Beau temps pour Rémy Hysbergue", L’Œil, no 519, septembre 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]

- Galerie Jean Brolly
- Galerie Amel Bourouina.