Rémi Royer (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rémi Royer et Royer.

Rémi Royer (né le 12 février 1978 à Donnacona au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en 1994 aux Tigres de Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il est choisi en 1996 au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey par les Blackhawks de Chicago en 2e ronde, en 31e position. Il a disputé 18 matchs de LNH avec cette équipe. Le 20 juillet 2000, il est échangé aux Capitals de Washington pour Nolan Baumgartner.
Le 3 mars 2001, il est échangé aux Panthers de la Floride pour David Emma.

En 2006, il est l'une des principales recrues des Diables Rouges de Briançon. L'entraîneur Luciano Basile le choisit, tout comme l'attaquant Pierre-Luc Sleigher car il veut apporter du caractère à son équipe. Son jeu physique se fait rapidement remarquer et sanctionner par les arbitres de la Ligue Magnus, le championnat français ne lui apportant pas que des louanges. Les briançonnais terminent troisièmes de la Ligue Magnus. Lors des demi-finales, elle est battue trois victoires à deux contre le futur vainqueur Grenoble[2]. Mais lors des séries éliminatoires, Royer est impeccable à tous les matchs, se comportant en véritable leader des lignes arrières et il est un des artisans de la troisième place du club de la ville haute.

La saison suivante, malgré sa volonté de continuer à porter les couleurs des diables rouges, il n'est conservé pour raisons financières et part alors apporter son expérience à la réserve du EC Red Bull Salzbourg en Nationalliga, le second échelon autrichien. Mais il est rapidement promu dans l'équipe type qui joue en EBEL. Le Red Bull remporte le titre de champion en battant le HDD Olimpija Ljubljana en finale. Il a passe la saison suivante à encadrer l'équipe de Nationaliga. En 2009, il débute la saison avec le HDD Olimpija mais ne trouve pas d'accord avec le club. Il retourne alors au Québec. Il s'aligne avec le club de LNAH qui a acquis ses droits en l'occurrence le CIMT de Rivière-du-Loup. Son contrat lui permet de partir en Europe s'il reçoit des offres de clubs du vieux continent. Dès le mois de novembre, il est mis à l'essai par le HC Ambri-Piotta durant la trêve internationale étant donné que le club entraîné par Benoît Laporte est décimé par les blessures. Finalement libéré, il rejoint le HC Viège pour remplacer temporairement un joueur blessé.

Il débute la saison 2010-2011 dans la LNAH avec les 3L de Rivière-du-Loup, puis il signe avec le VEU Feldkirch de la Nationalliga.

Le 4 octobre 2011, il signe un contrat avec le Cool FM 103,5 de Saint-Georges[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1993-1994 Gouverneurs de Sainte-Foy Midget AAA 44 8 24 32 8 3 3 6
1994-1995 Tigres de Victoriaville LHJMQ 57 3 17 20 144 4 0 1 1 7
1995-1996 Tigres de Victoriaville LHJMQ 43 12 14 26 209 - - - - -
Laser de Saint-Hyacinthe LHJMQ 19 10 9 19 80 12 1 4 5 29
1996-1997 Huskies de Rouyn-Noranda LHJMQ 29 3 12 15 87 - - - - -
1996-1997 Ice d'Indianapolis LIH 10 0 1 1 17 - - - - -
1997-1998 Huskies de Rouyn-Noranda LHJMQ 66 20 48 68 205 6 1 3 4 8
1997-1998 Ice d'Indianapolis LIH 5 0 2 2 4 5 1 2 3 12
1998-1999 Blackhawks de Chicago LNH 18 0 0 0 67 - - - - -
1998-1999 Pirates de Portland LAH 2 0 1 1 2 - - - - -
1998-1999 Ice d'Indianapolis LIH 54 4 15 19 164 7 0 0 0 44
1999-2000 Lumberjacks de Cleveland LIH 57 3 13 16 204 8 1 1 2 12
2000-2001 Pirates de Portland LAH 40 1 7 8 140 - - - - -
Panthers de Louisville LAH 18 1 1 2 50 - - - - -
2001-2002 Ice Pilots de Pensacola ECHL 15 0 7 7 67 - - - - -
Everblades de la Floride ECHL 3 1 1 2 8 - - - - -
2001-2002 Bruins de Providence LAH 24 3 5 8 69 - - - - -
Citadelles de Québec LAH 24 1 7 8 78 3 1 0 1 4
2002-2003 Aeros de Houston LAH 3 0 0 0 15 - - - - -
2002-2003 Everblades de la Floride ECHL 2 0 1 1 18 - - - - -
Royals de Reading ECHL 29 7 7 14 186 - - - - -
2003-2004 Ice d'Indianapolis LCH 27 4 4 8 136 5 0 1 1 12
2004-2005 Caron et Guay de Trois-Rivières LNAH 22 3 6 9 100 - - - - -
Radio X de Québec LNAH 12 3 5 8 29 11 0 8 8 40
2005-2006 Radio X de Québec LNAH 51 12 40 52 315 4 0 3 3 52
2006-2007 Diables rouges de Briançon Ligue Magnus 20 2 10 12 110 8 0 0 0 12
2006-2007 Diables rouges de Briançon CdF 3 0 1 1 4
2006-2007 Diables rouges de Briançon CdlL 3 0 0 0 61
2007-2008 EC Red Bull Salzbourg Nationalliga 10 6 8 14 59 - - - - -
EC Red Bull Salzbourg EBEL 26 2 9 11 66 4 2 1 3 2
2008-2009 EC Red Bull Salzbourg Nationalliga 22 8 17 25 61 4 0 1 1 20
2009-2010 HDD Olimpija Ljubljana EBEL 9 3 6 9 14 - - - - -
2009-2010 HC Viège LNB 2 0 2 2 2 - - - - -
2009-2010 CIMT de Rivière-du-Loup LNAH 23 5 18 23 57 10 0 5 5 37
2010-2011 3L de Rivière-du-Loup LNAH 22 4 15 19 73 - - - - -
2010-2011 VEU Feldkirch Nationalliga 6 2 3 5 24 10 4 4 8 26
2011-2012 Cool FM 103,5 de Saint-Georges LNAH 35 10 15 25 151 - - - - -
Totaux LNH 18 0 0 0 67 - - - - -

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue de hockey junior majeur du Québec
  • 1997-1998 : élu sur la première équipe d'étoiles.
Ligue canadienne de hockey
  • 1997-1998 : élu sur la deuxième équipe d'étoiles.
Ligue nord-américaine de hockey

Parenté au hockey[modifier | modifier le code]

  • Son frère Gaétan Royer est également un hockeyeur professionnel. Il a aussi disputé quelques matchs dans la LNH.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  2. (fr) Bilan de la Ligue Magnus 2006-2007 sur www.hockeyarchives.info
  3. Rémi Royer signe avec le Cool FM
  4. (en) « Rémi Royer (hockey sur glace) hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.