Réintégrationnisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le réintégrationnisme est un mouvement prônant le rapprochement des normes linguistiques du galicien de celles du standard portugais, en vue tant de légitimer le particularisme de la communauté que de se prémunir des risques centripètes impulsés par l'État. Il est représenté par l'AGAL (Associaçom Galega da Língua).

Présentation[modifier | modifier le code]

Le lusisme est une option sans étapes intermédiaires. En effet les lusistes adoptent l'orthographe et la morphologie du portugais et revendiquent la prise en compte des apports du galicien dans la langue portugaise.

À l'opposé de ce mouvement politico-culturel postulant d'une permanence matricielle, le courant autonomiste ou isolationniste considère comme acquise la séparation des deux rameaux : les normes officielles instituées par la Xunta correspondent à ce deuxième courant.

Le 6 octobre 2008 sera inauguré à Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice, l'académie galicienne de la langue portugaise (Academia Galega da Língua Portuguesa - AGLP) avec des représentants du Brésil, du Mozambique et du Portugal, outre les représentants galiciens[1].

L'AGLP, organisme privé, se définit comme une « institution scientifique et culturelle au service du peuple galicien » ( instituição científica e cultural ao serviço do Povo galego»). Son but est de promouvoir et d'étudier la langue de la Galice afin que son évolution et sa normalisation soient congruentes avec les usages en vigueur dans le monde lusophone.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]