Régnier II de Hainaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Régnier II de Hainaut
Fonctions
Comte de Hainaut
925 – avant 940
Prédécesseur Régnier Ier de Hainaut
Successeur Régnier III de Hianaut
Biographie
Date de naissance vers 890
Date de décès avant 940
Père Régnier Ier de Hainaut
Mère Albérade

Régnier II, né vers 890, mort avant 940 et probablement vers 932, fut comte de Hainaut de 925 à sa mort. Il était fils de Régnier Ier de Hainaut, comte de Hainaut et marquis en Lotharingie, et d'Albérade.

Son père fut comte du Hainaut mais le perdit suite à une disgrâce, puis la Lotharingie passa aux mains du roi de Francie Occidentale. Ce ne fut qu'en 925, quand Henri l'Oiseleur annexa la Lotharingie que Régnier put devenir comte de Hainaut. Son frère aîné Gislebert comte du Maasgau devint peu après duc de Lotharingie.

Ses enfants furent remis en otage en 924 à leur oncle Gislebert, les deux frères s'étant brouillé pour une raison restée inconnue. Régnier aidé de son allié Bérenger, comte de Namur, attaqua Gislebert pour libérer ses enfants. Le Hainaut fut ravagé au cours de la guerre qui s'ensuivit.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Sa femme n'est pas connue. Certains historiens ont émis l'hypothèse d'une épouse fille de Wigéric de Bidgau, partant de l'indication que le mariage entre Régnier V de Hainaut et Mathilde de Verdun faillit ne pas être célébré en raison de la consanguinité entre les deux époux. Mais la méconnaissance de leur ascendance respective ne permet pas d'affirmer que la parenté passe obligatoirement par l'épouse de Régnier II et l'absence de prénoms Wigérides parmi les enfants font que cette hypothèse n'est plus suivie.

Une autre hypothèse a été émise. Un document la donnait comme sœur d'un comte Boson. Certains historiens ont identifié ce dernier au Boson frère de Raoul (ou Rodolphe), duc de Bourgogne et roi de France, expliquant l'apparition du prénom Rodolphe, parmi les enfants de Régnier, mais cette hypothèse n'est pas non plus retenue par les historiens.

Régnier II eut pour enfants :

  • Régnier III, mort après 958, comte de Hainaut
  • Rodolphe, comte en Maasgau et en Haspengau
  • Liéthard
  • une fille mariée à Nevelong († 953), comte en Betuwe

L'un de ses fils cadets est père d'un Guillaume, qui sera chargé par le roi de France Robert II le Pieux de bâtir deux châteaux à Montfort-l'Amaury et à Epernon. Ce Guillaume sera le premier seigneur de Montfort l'Amaury, en Île-de-France.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • L. Vanderkindere,  « Régnier II », Académie royale de Belgique, Biographie nationale, vol. 18, Bruxelles,‎ 1905 [détail des éditions], p. 875