Régis Blachère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Régis Blachère, né à Montrouge le 30 juin 1900 et décédé à Paris le 7 août 1973, est un orientaliste - arabisant - français.

Membre de l'Institut (1972), directeur d'études à l'Institut des hautes études marocaines de Rabat (1930-1935), professeur d'arabe à l'École nationale des langues orientales (1935-1950), professeur de littérature arabe du Moyen Âge à la Sorbonne (1950-1970), directeur d'études à l'École pratique des hautes études (1950-1968), directeur de l'Institut d'études islamiques de l'université de Paris (1956-1965), directeur du Centre de lexicographie arabe, associé au CNRS (1962-1971)[1].

On lui doit une traduction « critique » du Coran (1947) et un essai de reclassement des sourates dans l'ordre chronologique de leur révélation.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopædia Universalis 2006

Bibliographie[modifier | modifier le code]