Région du Nord (Cameroun)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Région du Nord.
Région du Nord
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Chef-lieu Garoua
Départements Bénoué
Faro
Mayo-Louti
Mayo-Rey
Gouverneur Eyene Nlom Roger Moïse
Code minéralogique NO
Démographie
Population 1 227 000 hab. (2001)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Superficie 6 557 600 ha = 65 576 km2
Localisation
Localisation de la province
Localisation de la province

La Région du Nord est l'une des dix régions du Cameroun, située dans le nord du pays. Son chef-lieu est Garoua.

La région du Nord s’étend entre 8° et 10° de latitude Nord et entre 12° et 16° de longitude Est, entre au Nord la province de l’Extrême-Nord, au Sud la province de l’Adamaoua, à l’Est, les Républiques du Tchad et de Centrafrique et à l’Ouest, la République Fédérale du Nigeria.

Décret présidentiel de 2008[modifier | modifier le code]

En 2008, le Président de la République du Cameroun, Paul Biya a signé un décret abolissant l'appellation "Provinces". Les provinces du Cameroun sont désormais appelées des "régions".

Le climat y est de type soudanien c'est-à-dire 6 mois de pluie et 6 mois de sécheresse, avec une température moyenne de 35 °C.

Végétation[modifier | modifier le code]

Savane sèche herbeuse, savane arbustive et arborée, savane boisée, galeries forestières et une végétation montagnarde.

Deux grandes rivières drainent la région : la Bénoué et le Faro ; il y a en plus nombre de petits cours d’eau souvent à sec l’été.

Population et économie[modifier | modifier le code]

La population est composée de plusieurs ethnies: les Bororos souvent éleveurs, les Haoussas essentiellement commerçants, les immigrants (Laka, Toupouri, Massa, Matakam, etc) pour la plupart agriculteurs. L’agriculture et l’élevage occupe 90 % de la population. La pêche a fortement augmenté avec la création du barrage hydroélectrique sur le lac Lagdo

Le Cameroun a créé un réseau d’aires protégées comprenant :

  • 3 parcs nationaux (Bénoué 180 000 ha, Faro 330 000 ha ; Bouba Ndjidda 220 000 ha).
  • 28 zones d’intérêt cynégétique (ZIC) dont 23 sont affermées aux guides professionnels de chasse.

Ces aires protégées représentent près de 33 % de la superficie totale de la province. Les principales espèces rencontrées dans ces aires sont : l’élan de Derby, le lion, la panthère, le bubale, le cobe de Buffon, le phacochère, le babouin, le buffle, etc.[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Région de l'Adamaoua.

Références[modifier | modifier le code]