Région de La Libertad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

8° 00′ S 78° 30′ O / -8, -78.5 ()

La Libertad
Blason de La Libertad
Héraldique
Localisation de la région La Libertad
Localisation de la région La Libertad
Administration
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Capitale Trujillo
Ville principale Trujillo
Subdivisions 12 provinces et 80 districts
Président José Murgia Zannier (APRA)
Démographie
Population 1 506 122 hab. (est. 2002)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 8° 00′ S 78° 30′ O / -8, -78.5 ()8° 00′ Sud 78° 30′ Ouest / -8, -78.5 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. (Quiruvilca) 4 008 m
Superficie 2 549 990 ha = 25 499,9 km2
Principales ressources Canne à sucre, riz
Part du PNB 4,18 %
Liens
Site web www.regionlalibertad.gob.pe/

La région de La Libertad (en espagnol : Departamento de La Libertad) est l'une des 24 régions du Pérou. Sa capitale est la ville de Trujillo, troisième ville du pays par sa population.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au nord-ouest du Pérou, la région de La Libertad est la seule région qui recouvre les trois milieux du pays : côte, montagne et forêt amazonienne.

La région couvre une superficie de 25 499,9 km2. Elle est limitée au nord par la région de Lambayeque, au sud par la région d'Ancash et la région de Huánuco, à l'est par la région de San Martín et la région de Cajamarca, à l'ouest par l'océan Pacifique.

Ses vallées côtières sont comme des oasis dans le désert, ceci grâce à l'irrigation. La région s'étend à l'est jusqu'à la vallée du Marañón. La mer est riche en vie marine grâce au courant de Humboldt.

Divisions[modifier | modifier le code]

Carte des provinces de la région de La Libertad

12 provinces (provincias), 80 districts (distritos)

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après les recherches archéologiques, la région est peuplée depuis douze mille ans. On y a trouvé les vestiges des cultures Cupisnique, Salinar, Virú, Mochica, Sican, Chachapoyas (peuple) et Chimú.

La culture mochica est remarquable pour sa céramique aux représentations réalistes d'êtres humains, de la faune et de la flore locale et pour ses temples en forme de pyramide tronquée.

Les Chimús s'établirent postérieurement à cette culture. Ils avaient pour capitale Chan Chan qui était la ville d'adobe la plus grande du continent américain. Leur orfèvrerie était très avancée. La culture Chimú a laissé en héritage son architecture et les réseaux d'irrigation qui sont encore utilisés.

Communications[modifier | modifier le code]

La région est traversée dans le sens nord-sud par la route panaméricaine.