Région de Kantō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 10′ N 139° 47′ E / 36.17, 139.783

Page d'aide sur les redirections Pour région géographique dans le monde Pokémon, voir Kanto.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Plaine de Kantō
La région de Kantō, au Japon

La région de Kantō (関東地方, Kantō-chihō?) est une division géographique de Honshū, l'île principale du Japon.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les limites de la région de Kantō comprend non seulement la plaine de Kantō, qui ne représente que 40 % environ de sa superficie, mais aussi les zones périphériques formées des collines et montagnes bordant la plaine.

Le nom de Kantō fait référence à la région située à l'est (東) du point de contrôle de Hakone (関所) ; Kantō signifie littéralement l'est de la barrière, en référence aux points de contrôle ou aux barrières qui étaient placés, pendant la période Edo, sur la route de Tōkaidō (qui reliait Edo à Kyoto).

Située entre la région du Chūbu, à l'ouest et au nord-ouest, et la région de Tōhoku, au nord, limitée par la mer au sud et à l'est, cette région est formée de sept préfectures autour de Tokyo :

Cœur du pouvoir féodal durant la période Kamakura, puis à nouveau durant la période Edo, le Kantō est devenu le véritable centre névralgique du Japon. La région de Tokyo, et tout particulièrement la métropole Tokyo-Yokohama, abrite non seulement le siège du gouvernement japonais mais également un grand nombre d'universités et d'institutions culturelles, une population considérable et un grand nombre d'industries.

Bien que la plus grande partie de la plaine de Kantō soit occupée par des constructions résidentielles, commerciales ou industrielles, l'agriculture y tient toujours une place importante. La principale culture y est le riz, et la zone périphérique autour de l'agglomération de Tokyo-Yokohama a été aménagée afin d'y développer la culture maraîchère à destination de la mégalopole.

La région de Kantō est la plus densément développée, urbanisée et industrialisée du Japon. Tokyo et Yokohama y forment un vaste tissu urbain avec de nombreuses industries, aussi bien lourdes que légères, autour de la baie de Tokyo. L'industrie légère se développe également à l'intérieur des terres autour de centres urbains de moindre importance.

Kantō (関東?) est aussi le nom en japonais de la région chinoise du Guandong, qui a donné son nom à l'Armée du Guandong ou Armée du Kantō (関東軍, kantōgun?).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]