Régiment royal de Terre-Neuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Régiment royal de Terre-Neuve
Période 1795
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni jusque 1949
aujourd'hui Drapeau du Canada Canada
Branche Armée de Terre
Rôle depuis 1949, unité de réserve de l'armée canadienne
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles Bataille de la Somme

Le Royal Newfoundland Regiment (R NFLD R) trouve ses origines en 1795 et est depuis 1949 une unité de milice ou de réserve de l'armée canadienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 4 septembre 1914, l'Assemblée législative de Terre-Neuve adopta une loi autorisant la formation du Royal Newfoundland Regiment qui fut en service de 1914 à 1919. Le premier contingent s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 3 octobre 1914. Grâce à l'ajout d'un deuxième contingent de Terre-Neuve, il attint la taille d'un bataillon et a été nommé le 1st Newfoundland Regiment en février 1915. Il a été renommé The Royal Newfoundland Regiment, le 25 janvier 1918.

Bataille des Dardanelles[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 19 septembre 1915, le bataillon a atterri à Suvla Bay, sur la péninsule de Gallipoli en Turquie, intégré à la 88e Brigade d'infanterie de la 29e Division. C'était la seule unité nord-américaine présente durant la bataille des Dardanelles. Le bataillon y a combattu jusqu'au 9 janvier 1916, et après une brève période passée en Égypte, arriva en France le 22 mars 1916.

Bataille de la Somme[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 1916, le régiment fut quasiment anéanti à Beaumont-Hamel, le premier jour de la bataille de la Somme. Une demi-heure environ après le début de l'attaque, sur les 865 hommes qui composaient le régiment, 801 furent mis hors de combat (disparus, morts ou blessés), soit 92 % des effectifs.

Depuis lors le 1er juillet est un jour de commémoration à Terre-Neuve et dans le Labrador.

Le 12 octobre 1916, le Régiment prit part à la Bataille du Transloy et s'empara de Gueudecourt.

Après la Bataille de la Somme, le 14 avril 1917, Le Régiment de Terre-Neuve s'empara de la colline à l'est de Monchy-le-Preux. Il fut décimé, dans le village, par les tirs allemands. L’état-major des Terre-Neuviens (une dizaine d’hommes) résista héroïquement, grâce à des tireurs d’élite, à tous les assauts allemands pour s’emparer du village. Le régiment a été presque anéanti : 166 morts, 141 blessés, 153 prisonniers.

Bataille des Flandres[modifier | modifier le code]

À la fin juin 1917 Le Régiment de Terre Neuve est en ligne à Langemark

Le 13 septembre 1918, le Régiment fut affecté à la 28e brigade d'infanterie de la 9 (Scottish) Division, avec qui il a continué à se battre en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.

De retour en France, à la mi-octobre, il combattit vaillamment près de Masnières. Le roi d’Angleterre décerna le titre de « Royal » au Newfoundland Regiment qui participa en septembre 1918 à la grande offensive finale dans la région d'Ypres

Le régiment fut dissout, le 26 août 1919.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le régiment a pas eu d'activité militaire combattante au cours de la Seconde Guerre mondiale. Des volontaires furent recrutés à Terre-Neuve en 1939, pour la Milice et la Garde. En mars 1943, la force active a été renommé le Newfoundland Regiment, et la Garde est devenue la milice de Terre-Neuve. Une batterie de défense côtière sur l'île Bell, gardaient les points stratégiques et le régiment fut également centre de formation de volontaires pour les deux régiments d'artillerie de Terre-Neuve.

Afghanistan[modifier | modifier le code]

Le régiment de Terre-Neuve a envoyé de 20% de ses effectifs dans divers affectations en Afghanistan entre 2002 et 2014.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Les Honneurs attribués au Régiment royal de Terre-Neuve sont :

Guerre de 1812[modifier | modifier le code]

  • Défense du Canada (1812-1815)
  • Détroit
  • Maumée

Grande Guerre[modifier | modifier le code]

En gras, noms inscrits sur le drapeau du régiment :

  • Somme 1916
  • Albert (Beaumont-Hamel) 1916
  • Le Transloy
  • Arras 1917
  • Scarpe 1917
  • Ypres 1917-1918
  • Langemarck 1917
  • Poelcappelle
  • Cambrai 1917
  • Lys
  • Bailleul
  • Kemmel
  • Courtrai
  • France et Flandre 1916-1918
  • Galipoli 1915-1916
  • Égypte 1915-1916

Lieu de mémoire[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]