Réformes orthographiques russes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les campagnes d'alphabétisation massive, organisées par le jeune pouvoir bolchevik en 1918, s'accompagnèrent d'une réforme orthographique visant à simplifier la lecture et l'écriture et ainsi en faciliter l'accès au peuple.

Cette réforme a consisté essentiellement en la suppression de quatre lettres : Ѣ, Ѳ, і et Ѵ Ces lettres étaient considérées comme des doublons inutiles, malgré leur intérêt étymologique :


Ѣ : a été remplacé par Е

Ѳ : transcrivait le thêta grec mais se pronconçait "F", comme dans Fiodor (Ѳёдор, devenu Фёдор, étymologie : Théodor). Cette lettre fut remplacée par Ф.

і : remplacé par le i cyrillique и.

Ѵ : remplacé aussi par и et n'était utilisé que dans un seul mot ecclésiastique, мѵрра, la myrrhe.

Enfin, l'usage systématique du signe de dureté Ъ en fin de mot a été aboli.

Ainsi, міръ (la paix) et миръ (le monde) s'écrivent depuis 1918 tous deux мир.