Réflexe stapédien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le réflexe stapédien (du latin stapia : étrier) consiste en la contraction du muscle de l'étrier de l'oreille moyenne, visant à atténuer le niveau d'intensité des sons transmis à l'oreille interne. Il a trois fonctions principales :

  • Une fonction d'augmentation du champ dynamique de l'audition
  • Une fonction de diminution de l'effet de masque
  • Une fonction d'adaptation auditive

Augmentation du champ dynamique[modifier | modifier le code]

Le réflexe stapédien a une fonction d'augmentation du champ dynamique de l'audition permettant une bonne discrimination auditive pour des sons de forte intensité (jusqu'à 120-130 dB environ, soit le seuil de douleur). En effet, quand le réflexe stapédien se déclenche, toute augmentation du son perçu est atténuée, et ainsi une augmentation de 10 dB n'entraînera qu'une transmission majorée de 3 dB vers l'oreille interne. C'est le principal rôle du réflexe stapédien : la protection de l'oreille interne. Cependant, comme tous les muscles, le stapédius se fatigue.

À 121 dB, il lâche prise après 7 s. Ensuite l'oreille interne peut être irrémédiablement lésée.

À 109 dB, il résiste environ 1 minute 52 secondes.

À 100 dB, il résiste environ 15 minutes en moyenne.

De plus, comme tous les réflexes, le système neurosensoriel qui le met en œuvre a un temps de réponse. Lors d'un bruit impulsionnel (explosion, claquement de porte) l'oreille n'est pas protégée. Ainsi, il est bon de se boucher les oreilles lorsque l'on est conscient qu'un grand bruit va se produire.

Diminution de l'effet de masque[modifier | modifier le code]

Le réflexe stapédien a une fonction de diminution de l'effet de masque. Pour les sons de fortes intensités, les sons graves ont tendance à masquer les sons aigus. Le réflexe stapédien est très efficace dans l'atténuation des sons dont la fréquence est inférieure à 2 000 Hz, donc les sons médium à grave. Or la compréhension de la voix humaine se fait essentiellement par la perception correcte de ces zones de fréquences autour de 1 500 Hz. Quand le réflexe stapédien se manifeste, la discrimination des sons aigus (perception des consonnes notamment, indispensables à la compréhension des mots) est meilleure.

Adaptation auditive[modifier | modifier le code]

Le réflexe stapédien a une fonction d'adaptation auditive, qui a pour but de permettre au système auditif de diminuer sa réponse.

Articles connexes[modifier | modifier le code]