Référendum islandais sur le remboursement de la dette (2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Islande
Image illustrative de l'article Référendum islandais sur le remboursement de la dette (2011)

Pouvoir exécutif

Pouvoir législatif

Administration territoriale

Élections

Partis politiques

Divers

Le référendum islandais sur le remboursement de la dette est une consultation populaire qui s'est tenue en Islande le 9 avril 2011[1]. Le référendum s'est tenu, d'après l'article 26 de la Constitution, après que le président islandais Ólafur Ragnar Grímsson a refusé de contre-signer la loi du 16 février 2011 (connue sous le nom de « troisième loi Icesave »).

Le référendum a abouti sur une victoire du « non » avec environ 60 % des voix[2].

Un référendum portant sur la même question s'était précédemment tenu en 2010 et avait abouti au rejet massif de la proposition de remboursement de la dette de la banque Icesave envers le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Résultats[modifier | modifier le code]

Circonscription Oui  % Non  % Blancs  % Nuls  % Total Participation (%)
Reykjavíkurkjördæmi norður 46,7 53,3 32.613 73,2
Reykjavíkurkjördæmi suður 45,7 54,3 33.492 75,3
Suðvesturkjördæmi 19.338 41,6 27.110 58,4 467 0,9 205 0,4 47.120 77,8
Norðvesturkjördæmi 34,6 63,9 15.994
Norðausturkjördæmi 37,8 62,2 20.991 73,2
Suðurkjördæmi 27,1 72,9 24.881 75,5
Total 40,9 59,1 175.091 75

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]