Référendum de 2001 au Sénégal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Sénégal
Image illustrative de l'article Référendum de 2001 au Sénégal

Le référendum de 2001 a été organisé au Sénégal par le Président Abdoulaye Wade élu en 2000, afin d'obtenir l'approbation de la nouvelle constitution. Il a ouvert la voie aux élections législatives anticipées d'avril 2001.

Enjeux[modifier | modifier le code]

Pour l'essentiel il s'agissait de réduire le (futur) mandat présidentiel de 7 à 5 ans et d'élargir les prérogatives du Président de la République, lequel peut désormais dissoudre l'Assemblée nationale. Le nombre de députés est réduit de 140 à 120. Le Sénat est supprimé – il sera rétabli en 2007 –, de même que le Conseil économique et social.

Élections[modifier | modifier le code]

Fixé au 7 janvier 2001, c'était le troisième référendum depuis l'indépendance du Sénégal en 1960. Il se solde par une victoire écrasante du OUI (94 %).

Résultats[modifier | modifier le code]

À noter que deux sources donnent des chiffres très légèrement différents.

Participation
Votants 1 678 097 65,74 %
Abstentions 874 492 34,26 %
Inscrits 2 552 589 100 %
Répartition des votes
Suffrages exprimés 1 651 433 98,41 %
Blancs ou nuls 26 664 1,59 %
Total 1 678 097 100 %
Proportion de OUI et de NON
OUI 1 552 401 94,0 %
NON 99 032 6,0 %
Total 1 651 433 100 %

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]