Référendum danois sur le traité de Maastricht (1992)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Référendum sur le traité de Maastricht.

Le référendum danois sur le traité de Maastricht est le premier référendum sur la ratification du traité constitutif de l'Union européenne, connu sous le nom de Traité sur l'Union européenne.

Contexte[modifier | modifier le code]

Il fait suite à l'adoption du traité par le Parlement danois en mai 1992, par 125 voix contre 25[1]. Dans le cas de lois statuant sur le transfert des pouvoirs nationaux à des autorités supranationales, la constitution danoise impose une consultation populaire[1].

Il a eu lieu le 2 juin 1992, et le traité de Maastricht est rejeté par 50,7 % des électeurs[1].

Résultats[modifier | modifier le code]

Nombre Pourcentage des inscrits
Inscrits 3 959 819 100 %
Abstention 669 209 16,9 %
Votants 3 290 610 83,1 %


Nombre Pourcentage des votants
Votants 3 290 610 100 %
Blancs ou nuls 30 879 0,9 %
Exprimés 3 259 731 99,1 %


Non :
1 653 289 (50,7 %)
Oui :
1 606 442 (49,3 %)

Conséquences[modifier | modifier le code]

Il a donné lieu au sommet et aux accords d'Édimbourg qui définissent des exceptions, pour le Danemark, au traité de Maastricht. L'année suivante, en 1993, un deuxième référendum permet l'acceptation du traité et l'entrée du Danemark dans l'Union européenne.

Références[modifier | modifier le code]