Récif Colvocoresses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Récif Colvocoresses
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude -9 m
Massif Archipel des Chagos
Coordonnées 4° 54′ 00″ S 72° 37′ 00″ E / -4.9, 72.616667 ()4° 54′ 00″ Sud 72° 37′ 00″ Est / -4.9, 72.616667 ()  
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Maurice (pays) Maurice
Territoire britannique d'outre-mer
Dépendance
Territoire britannique de l'océan Indien
Archipel des Chagos
Géologie
Roches Récif corallien
Type Atoll

Géolocalisation sur la carte : Territoire britannique de l'océan Indien

(Voir situation sur carte : Territoire britannique de l'océan Indien)
Récif Colvocoresses

Géolocalisation sur la carte : océan Indien

(Voir situation sur carte : océan Indien)
Récif Colvocoresses

Le récif Colvocoresses, en anglais Colvocoresses Reef, parfois appelé banc Colvocoresses, en anglais Colvocoresses Bank, est un atoll de l'archipel des Chagos, dans le territoire britannique de l'océan Indien, un territoire britannique d'outre-mer[1]. Entièrement submergé[1], il n'est découvert qu'en 1975 au cours d'une campagne de prises de vues satellites.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de l'archipel des Chagos montrant le récif Colvocoresses au nord-est.

Le récif Colvocoresses est situé dans le centre de l'océan Indien, dans le nord-est de l'archipel des Chagos, à 15 kilomètres à l'est du banc Speakers, à 28 kilomètres au nord-est du récif Blenheim et à 255 kilomètres au nord de Diego Garcia[1]. Administrativement, il est inclus dans le territoire britannique de l'océan indien, un territoire britannique d'outre-mer. Cependant, Maurice réclame la souveraineté de l'archipel des Chagos, y compris le récif Colvocoresses[2].

Le récif est un atoll d'origine corallienne entièrement submergé, de forme allongée orienté dans le sens nord-sud[1]. Il mesure huit kilomètres de longueur, un à deux kilomètres de largeur[1] pour une superficie de 10 km2. La profondeur minimale est de neuf mètres[1] et il n'est visible en surface que par gros temps.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le récif Colvocoresses est découvert en 1975 au cours d'une campagne de prises de vues satellites américaine commandées par la National Geospatial-Intelligence Agency. Un satellite Landsat qui a pris les images possède en effet un capteur capable de détecter les terres situées à moins de trente à quarante mètres de profondeur. D'abord interprété comme une erreur de localisation d'autres récifs de l'archipel des Chagos, ce récif est identifié comme étant un nouvel atoll de l'archipel. Il est alors baptisé récif Colvocoresses en l'honneur d'Alden Partridge Colvocoresses, un colonel de l'armée américaine qui a développé entre 1973 et 1979 la projection oblique de Mercator, un nouvelle projection cartographique utilisant notamment les images satellites Landsat. Une nouvelle carte nautique de l'archipel des Chagos, la première intégralement révisée par des images satellites de Landsat, est imprimée en 1976. Elle montre les positions correctes des différents atolls dont celle du récif Colvocoresses.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Oceandots - Colvocoresses Reef », sur http://www.oceandots.com/ (consulté le 23 janvier 2010)
  2. (en) « The World Factbook - British Indian Ocean Territory », sur https://www.cia.gov/ (consulté le 23 janvier 2010)